lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsIran-CDH : Fin de la polémique autour d'un délégué iranien

Iran-CDH : Fin de la polémique autour d’un délégué iranien

Iran-CDH : Fin de la polémique autour d'un délégué iranienStéphane Bussard, collaboration Richard Werly

Le Temps (Suisse) – La première semaine de session du nouveau Conseil des droits de l’homme a déjà connu son premier psychodrame. Alors que, jeudi, la délégation iranienne est intervenue dans le cadre du Conseil, un vent de protestation a soufflé sur le Palais des Nations à Genève. Motif: la délégation iranienne comprenait en son sein le procureur général de Téhéran, Saïd Mortazavi, connu pour avoir imposé la fermeture d’une centaine de journaux en 2000 (LT du 22.06.2006). Pis, en 2003, la photographe irano-canadienne Zahra Kazemi fut emprisonnée puis torturée à mort par les agents de Mortazavi.

Le Canada a été l’Etat le plus en pointe pour dénoncer l’attitude de l’Iran au sein du Conseil à peine inauguré. «La présence de Saïd Mortazavi au sein de la délégation iranienne montre que le gouvernement de l’Iran méprise totalement les principes des droits de la personne reconnus à l’échelle internationale», a déclaré le ministre des affaires étrangères canadien, Peter MacKay. Le Canada s’est dit «outré», car la présence de Mortazavi montre que l’Iran «cherche à discréditer le Conseil».

Jeudi, sous la pression croissante, les Iraniens ont déclaré que le personnage controversé n’appartenait plus à la délégation et qu’il était rentré en Iran. Le problème semble donc résolu. Interpellé jeudi par un journaliste lors de sa conférence de presse, le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, n’a pas tenu à s’immiscer dans la polémique. «Je n’ai rien à dire quant à la composition des délégations, et puis je ne suis pas au courant de ce fait», a-t-il précisé.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe