mercredi, novembre 30, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeIran - Belgique : « Moudjahidine du peuple » bienvenus

Iran – Belgique : « Moudjahidine du peuple » bienvenus

Iran - Belgique : « Moudjahidine du peuple » bienvenusLa Chambre belge vote à l’unanimité (moins une voix) une résolution favorable à l’OMPI

Le Soir, Bruxelles – de Alain Lallemand – Alors que l’Iran annonce désormais avoir enrichi de l’uranium au taux de 4.8% et que les « Cinq grands » (plus l’Allemagne) tentaient ce mardi soir à Paris de s’aligner autour de possibles sanctions face à l’intransigeance de Téhéran, les parlementaires belges ont voté jeudi soir une résolution « relative à l’Iran » d’une clarté exceptionnelle.

Clarté de vote, tout d’abord : la résolution a été adoptée à l’unanimité des 137 députés de la Chambre. Moins un : le FN Patrick Cocriamont s’est abstenu estimant que « chaque pays a le droit de se défendre et de choisir son moyen de défense, surtout lorsque l’ennemi potentiel a lui aussi la bombe atomique ». Propos antisioniste qu’on ne peut réellement qualifier d’ « inattendu » venant du FN.

Clarté du propos ensuite : la Chambre belge condamne les propos du président iranien Ahmadinejad sur Israël, propos qui « incitent à la haine » et « remettent en cause les relations d’amitié avec la population belge ». La Chambre demande « au gouvernement iranien de reconnaître le droit à l’existence d’Israël et la réalité de l’Holocauste. » Par ailleurs, la Chambre estime qu’ « il  est nécessaire que l’Iran suspende complètement et durablement toutes les activités liées à l’enrichissement et au retraitement, envisage d’arrêter la construction d’un réacteur à eau lourde (…) »

Mais le plus radical se trouve ailleurs : cette résolution demande au gouvernement « d’examiner, dans le cadre de l’Union européenne, s’il est justifié, sur la base de toutes les informations pertinentes actualisées, de continuer à mentionner l’OMPI (NDLR : Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran) sur la liste européenne des organisations terroristes. » Puis, comme un autre clin d’œil à l’OMPI, la résolution demande également au gouvernement « de soutenir les forces démocratiques qui oeuvrent à l’intérieur et à l’extérieur de l’Iran en faveur de l’instauration d’un Etat de droit, démocratique et respectueux des droits de l’homme. »

Pour rappel, fondé en 1965, l’OMPI ou Sazman-e Modjahedin-e Khalq-e Iran se veut une organisation musulmane, progressiste, nationaliste et démocratique.  Dans les faits, elle a longtemps été considérée comme une organisation terroristes, structurée de manière sectaire, et n’a été « blanchie » qu’assez récemment après que Washington eut enquêté sur des centaines de militants de l’OMPI repliés en Irak. Ont été déterminants dans la cause de cette organisation dite « terroriste » l’arrêt complet de ses opérations militaires depuis septembre 2001, et la remise en mai 2003 de l’ensemble de son arsenal militaire à l’armée américaine en Irak.

S’il y a depuis 2004 une certaine sympathie – individuelle – de sénateur et de députés belges à l’égard de l’OMPI, c’est la première fois qu’une de nos assemblée prend fait et cause pour cette organisation.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe