samedi, décembre 3, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireIran : Ahmadinejad n’abandonne pas son plan pour le Moyen Orient, ni...

Iran : Ahmadinejad n’abandonne pas son plan pour le Moyen Orient, ni ses ambitions nucléaires

ImageCNRI 8 décembre – Mahmoud Ahmadinejad, président du régime iranien, a proposé jeudi que l’État d’Israël soit transféré en Europe.

Ahmadinejad a tenu ces propos lors d’une conférence de presse depuis La Mecque en Arabie Saoudite, deux mois après avoir appelé à ce qu’Israël soit « rayé de la carte », déclaration que la communauté internationale avait largement condamnée.

« Certains pays européens insistent pour dire qu’Hitler a tué des millions de Juifs innocents dans des fours crématoires et ils insistent au point que si quelqu’un prouve le contraire, ils condamnent cette personne et la jette en prison. » Ces commentaires d’Ahmadinejad ont été rapportés par l’agence de presse officielle des mollahs, IRNA.
 

« Bien que nous n’acceptions pas cette affirmation, à supposer qu’elle soit vraie, notre question pour les Européens est la suivante : est-ce que le massacre de Juifs innocents par Hitler justifie leur soutien aux occupants de Jérusalem ? », a-t-il dit.
 
« Si les Européens étaient honnêtes, ils donneraient aux Sionistes quelques unes de leurs provinces en Europe pour qu’ils puissent établir leur État en Europe. Offrez-leur une partie de l’Europe et nous vous soutiendrons.
Les propos d’Ahmadinejad ont suscité une vive indignation d’Israël à Washington.
« Ce n’est malheureusement pas la première fois que le président iranien exprime des idées aussi scandaleuses concernant les Juifs et Israël », a déclaré le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Mark Regev.
« Ce n’est pas uniquement le problème d’Israël. C’est un souci pour la communauté internationale toute entière », a-t-il ajouté.
Scott McClellan, porte-parole de la Maison Blanche a déclaré : « Cela ne fait que renforcer nos inquiétudes à propos du régime en Iran et cela montre à quel point il est important que ce régime ne puisse avoir la capacité de développer une arme nucléaire ».
Ahmadinejad a également dit que le régime iranien ferait tout pour aller jusqu’au bout de sa ferme détermination et poursuivre son programme nucléaire : « Nous ne sommes pas autorisés à négocier sur le principe de détenir de la technologie nucléaire pacifique », a-t-il déclaré à la conférence de presse à La Mecque, d’après IRNA.

Les dirigeants de l’Union Européenne ont conseillé mercredi au régime clérical de ne pas poursuivre ses travaux sur des machines capables d’enrichir le combustible d’uranium au degré utilisé pour les bombes atomiques, affirmant qu’une telle attitude défiait les efforts visant à atténuer une crise internationale provoquée par le programme nucléaire de Téhéran.

Ce mois-ci, les mollahs ont rejeté froidement une offre de « l’UE-3» pour reprendre le dialogue qui reposait sur la proposition de la Russie de traiter elle-même l’uranium iranien dans une entreprise commune afin de minimiser les risques de fabrication de bombes par Téhéran.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe