jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceIntervenir en faveur du peuple iranien

Intervenir en faveur du peuple iranien

De la Baronne Betty Boothroyd*

THE HILL, 18 février  – Durant de nombreuses années le régime iranien a été le plus notoire des violateurs des droits de l’homme dans le monde. Nous avons entendu qu’en ce début d’année déjà plus de 90 personnes ont été exécutées. Les vies d’innocents sont menacées et la vie humaine est violée sans pitié.

Quand nous analysons les individus qui sont pris pour cibles, nous constatons que ce sont des membres de l’opposition iranienne et des parents d’opposants iraniens basés au camp d’Achraf, en Irak. Aux yeux du régime, le crime de ceux qui sont exécutés et attaqués est leur détermination à rechercher les libertés fondamentales et la démocratie, la liberté d’expression et la liberté d’association. Ce sont des revendications simples du peuple iranien qui ces 18 derniers mois a manifesté dans les villes du pays, et ce sont les valeurs pour lesquelles les résidents du camp d’Achraf ont payé et qu’ils réclament à leurs côtés.

Ce qui se produit à Achraf est inacceptable. Les autorités irakiennes ont attaqué directement les résidents, certains ont été tués, d’autres blessés, d’autres encore détenus et torturés illégalement. Des malades se sont vus refuser une hospitalisation, et les médecins se sont vus refuser l’accès aux malades. L’utilisation constante de haut-parleurs par des agents iraniens encerclant le camp menaçant de tuer les résidents équivaut à de la torture psychologique.

Beaucoup de gens se souviendront, comme je le fais, que lorsque nous étions très jeunes, nous étions suffisamment âgés pour être conscients des réalités effroyables de harcèlement et de persécution, d’intimidation et de meurtre perpétrés sur le continent européen par le régime nazi, qui cherchait à détruire les gens simplement parce qu’ils ne les aimaient pas. Cela doit cesser.

Souvent, bien-sûr, de belles paroles émanent des dirigeants occidentaux mais les paroles ne suffisent pas. Tous les pays et institutions qui soutiennent les valeurs civilisées doivent faire pression sur l’Irak afin qu’il mette un terme à sa guerre contre Achraf.

Dans un débat parlementaire entre Lord Corbett of Castle Vale et le ministre des Affaires étrangères à la Chambre des Lords, le ministre a reconnu que les Nations Unies n’étaient pas prêtes à revenir à la surveillance totale du camp, mais il a déclaré au cours de ce débat que le gouvernement du Royaume-Uni projetait une nouvelle réunion avec les responsables irakiens, et il n’y a aucun doute que ceux d’entre nous qui le pourront mettrons toute la pression. Nous devons continuer à faire pression sur cette réunion entre nos responsables et les Irakiens pour des négociations concernant Achraf.

Au début du mois prochain les tribunaux espagnols auront devant eux certains responsables du gouvernement irakien, les accusant de violations des droits de l’homme au camp d’Achraf. Nous devons être attentifs à ce qui se déroulera en Espagne, et suivre attentivement la situation pour voir si d’autres membres de l’Union européenne adopteront la position des autorités espagnoles.

Je veux adresser un message au peuple iranien et comme la Journée Internationale de la Femme approche, je distingue la population féminine à l’intérieur et l’extérieur du camp d’Achraf. Je m’adresse directement à elles et je leur dis que je suis née d’une famille pauvre et issue d’un milieu modeste.

Bien-sûr, dans mon pays nous n’avons pas, comme vous, le régime infâme auquel il faut s’attaquer, mais les personnes comme moi ont pu prospérer parce que nos aïeuls ont lutté pour une société où la démocratie, l’égalité, l’état de droit et la libération de la peur existaient. Vous, dans votre pays n’aurez pas connu un iota de ce degré de liberté, mais soyez-en convaincues, vous et vos enfants le connaîtront de même que vos petits-enfants.

Poursuivez votre courageux combat. Vous jouez un rôle essentiel dans les protestations contre cet horrible régime. Nous, dans ce pays et à travers le monde connaissons vos actions, et je salue votre grand courage et votre détermination en dépit de la régression organisée par des voyous recrutés et par les forces irakiennes. Avec Mme Maryam Radjavi  à la tête de votre peuple et de votre Parlement en exil, vous et les hommes pouvez apporter un changement, et de notre côté, nous ferons notre possible pour vous soutenir par des moyens réels et viables pour apporter un changement démocratique en Iran.

***
Betty Boothroyd a été présidente de la Chambre des Communes du Royaume-Uni de 1992 à 2000.

Note : Lors d’un important symposium le 14 février à Westminster, d’anciens hauts responsables de la sécurité nationale des États-Unis et une majorité de parlementaires du Royaume-Uni ont prié le gouvernement américain de radier le principal groupe d’opposition iranienne, l’Organisation des Moudjahidines du Peuple iranien (OMPI), de la liste terroriste et de protéger ses membres au camp d’Achraf, en Irak.

Une Early Day Motion  [http://edmi.parliament.uk/EDMi/EDMDetails.aspx?EDMID=42151&SESSION=905]),
signée par une majorité de députés, a été rendue publique exhortant les États-Unis à « suivre l’exemple du Royaume-Uni pour retirer  l’OMPI de la liste du terrorisme et fournir la protection nécessaire aux résidents du camp d’Achraf » et les Nations Unies à « poster une équipe d’observateurs à Achraf ».

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe