lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran ProtestationsGrève des travailleurs à Arak, Haft Tapeh et Gachsaran

Grève des travailleurs à Arak, Haft Tapeh et Gachsaran

hepco-protest-iran

Soulèvement en Iran – No. 154

Le lundi 14 mai, les travailleurs de la Heavy Equipment Production Company (HEPCO) d’Arak ont cessé de travailler pour protester contre leurs salaires non-payés et leurs conditions de vie difficiles. Les grévistes ont fermé le chemin de fer d’Arak à Téhéran et ont accroché un drapeau noir à l’entrée de l’usine en signe de « deuil ». Hier, un travailleur de l’usine a tenté de se suicider avant d’être sauvé par ses collègues.

Avec 42 ans d’expérience, Hepco a été le plus grand producteur de machineries routières du Moyen-Orient, mais a été négligé par le régime sous prétexte de privatisation et ses salariés se trouvent dans une situation d’extrême précarité.

Les ouvriers de canne à sucre de Haft Tapeh ont protesté contre le non-paiement de leurs salaires sur le site de l’usine. La plupart sont des villageois défavorisés de Khorramabad qui se sont tournés vers les travaux lourds de coupe de canne à sucre. Mais les employeurs du gouvernement, malgré l’imposition de conditions de quasi esclavage et la fin de la saison de coupe, refusent de payer leurs salaires.

Au même moment, 1 000 travailleurs et employés de la centrale électrique de Cham Shir et du barrage de Gachsaran ont protesté pour le troisième jour consécutif contre le non-paiement de sept mois de salaire et d’avantages sociaux.

Le même jour, les travailleurs de la Compagnie de chemin de fer de Mashhad se sont mis en grève pour protester contre le non-paiement de quatre mois de salaire. Les cheminots d’Islamshahr, Zanjan, Tabriz, Damghan et Bafgh ont également cessé de travailler ces derniers jours.

Les employés de la Compagnie d’huile végétale, qui n’ont pas été payés depuis quatre mois, ont protesté contre l’incapacité de subvenir à leurs besoins en dressant une table vide dans la rue. Ils ont scandé, « Notre table est vide, c’est pour soutenir les biens iraniens », se moquant ainsi des slogans de Khamenei, le leader corrompu du régime intégriste.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 14 mai 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe