lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsFrance : des ONG soulignent l'interdiction de déplacer les résidents d'Achraf

France : des ONG soulignent l’interdiction de déplacer les résidents d’Achraf

 CNRI – Lors d’une conférence à Montpellier, des organisations de désense des droits de l’homme ont souligné qu’il fallait garantir la protection et le respect des droits des résidents d’Achraf, interdire de les déplacer, conformément aux lois et conventions internationales.

Achraf, près de Bagdad, en Irak, abrite 3400 réfugiés iraniens, membres du principal mouvement d’opposition, les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK).

La conférence, intitulée « Iran : la résistance et les droits de l’homme » s’est tenue au Centre Martin Luther King de Montpellier le 20 octobre à l’initiative de plusieurs organisations, notamment le MRAP, la Ligue des droits de l’homme (LDH), le Mouvement pour désarmement, la paix et la liberté (MDPL), le Centre de Documentation du Tiers Monde et l’Association des femmes iraniennes en France.

Jean-Charles Taddei président de la LDH de Montpellier a mis en valeur le statut de réfugiés et de personnes protégées des résidents du camp, en vertu de à la Quatrième Convention de Genève. Il a déclaré qu’ils devaient être protégés sur la base de leur statut de réfugié, et qu’ils ne devaient être ni rapatriés ni déplacés vers un endroit où ils risquent d’être torturés. Cela découle du droit international, a-t-il précisé.

Quant aux violations des droits de l’homme en Iran, il a affirmé que le régime iranien détenait le plus grand nombre d’exécutions par habitant, y compris en terme de pendaisons de mineurs. La peine cruelle de lapidation est également toujours en cours. On ne peut pas parler de justice ni de procès équitable sous le régime iranien, a-t-il déploré. Le judiciaire, qui n’est pas indépendant, est lié à l’exécutif.

Madeleine Guyot, secrétaire du MDPL, a rappelé les révélations faites par la Résistance iranienne sur les installations nucléaires clandestines des mollahs. Le régime iranien se prépare à une guerre avec la communauté internationale, a-t-elle estimé. Pour éviter une autre guerre destructrice, il faut imposer des sanctions globales, a-t-elle conclu.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe