vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueMaryam Radjavi appelle le Conseil de Sécurité à imposer des sanctions globales...

Maryam Radjavi appelle le Conseil de Sécurité à imposer des sanctions globales au régime iranien

Sample ImageLes négociations ne feront pas abandonner aux mollahs la fabrication de la bombe atomique

CNRI – Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a déclaré qu’il était tout à fait prévisible que le régime iranien réponde par la négative à la proposition de l’AIEA d’envoyer à l’étranger son uranium enrichi. Comme l’a annoncé à maintes reprises la Résistance iranienne par le passé, Khamenei, le guide suprême des mollahs, et son président Ahmadinejad sont assiégés par le mécontentement social croissant et le soulèvement populaire. Ils sont incapables de régler les crises et de colmater les brèches internes. Ainsi donc la bombe atomique représente à leurs yeux la survie de leur dictature. C’est pourquoi ils ne renonceront jamais à leur projet atomique, car cela accélérait l’effondrement et le renversement de leur régime.

Les événements de ces derniers jours, a ajouté Mme Radjavi, ne laisse planer aucun doute que le seul objectif de ce régime est de se doter de l’arme atomique, et que l’usage pacifique, industriel et médical n’est qu’un prétexte. Elle a appelé le Conseil de sécurité de l’Onu à imposer des sanctions globales diplomatiques, en pétrole, en armes et en technologie. Ces sanctions, a-t-elle dit, sont un premier pas pour empêcher les terroristes au pouvoir en Iran de se doter de l’arme la plus dangereuse au monde.

Miser sur les négociations avec ce régime, alors qu’il a caché pendant deux décennies ses projets nucléaires en trompant la communauté internationale, fait partie de la politique odieuse de complaisance et rapproche ce régime terroriste de la bombe. Cela pousse aussi la région et le monde au bord de la guerre et de la crise. Attendre la réponse écrite des mollahs, revient à courir après un mirage.

Pour ce régime qui jusqu’à présent a répondu par la répression cruelle, les violations systématiques des droits de l’homme, l’exportation du terrorisme et des projets illégaux nucléaires, aux concessions et aux encouragements de la communauté internationale, les négociations sont le seul moyen de gagner du temps pour terminer son projet de bombe atomique.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 31 octobre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe