mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: NucléaireEnrichissement d'uranium : le G8 menace l'Iran de "mesures appropriées"

Enrichissement d’uranium : le G8 menace l’Iran de « mesures appropriées »

Agence France Presse – Les ministres des Affaires étrangères du G8 réunis mercredi à Potsdam (est de l’Allemagne) ont menacé l’Iran de "mesures appropriées supplémentaires" si le régime de Téhéran n’interrompt pas son enrichissement d’uranium, comme le demandent les Nations unies.

"Nous demandons expressément à l’Iran de remplir ses obligations (…) et en particulier celle d’interrompre ses activités liées à l’enrichissement d’uranium", affirme le communiqué final du sommet des chefs de la diplomatie du G8 (Etats-Unis, Allemagne, Grande-Bretagne, France, Italie, Japon, Canada et Russie).

"Si l’Iran continue à ne pas donner suite à l’appel du Conseil de sécurité, nous soutiendrons des mesures appropriées supplémentaires", comme affirme le communiqué.

"Nous regrettons profondément que l’Iran ait renforcé ses activités d’enrichissement, comme le montre le dernier rapport du directeur général de l’Agence internationale pour l’énergie atomique" (AIEA), Mohammed ElBaradei, publié le 23 mai, poursuit le texte.

Le rapport déplore que Téhéran continue à défier l’ONU en poursuivant l’enrichissement de l’uranium et gêne l’activité de ses inspecteurs sur place.

Le Conseil de sécurité avait initialement donné à l’Iran dans sa résolution 1747 jusqu’au 23 mai pour suspendre notamment son enrichissement d’uranium.

Le négociateur du nucléaire iranien Ali Larijani a déclaré mercredi que l’Iran rejetait toujours la suspension de son enrichissement d’uranium, à la veille d’une rencontre sur ce sujet avec le représentant de la diplomatie de l’UE, Javier Solana.

"La suspension n’est pas une méthode logique pour régler le problème nucléaire iranien", a dit à des journalistes le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale, depuis l’aéroport de Mehrabad, avant de partir pour l’Espagne.

Il doit y rencontrer jeudi le Haut représentant de l’UE pour la politique extérieure, qui devrait présenter à nouveau une offre de coopération élargie à l’Iran si ce dernier suspend son enrichissement d’uranium.