lundi, juillet 22, 2024
AccueilActualitésActualités: Droits humainsLe plaidoyer de la militante Milicia Javdan pour la liberté en Iran

Le plaidoyer de la militante Milicia Javdan pour la liberté en Iran

Le plaidoyer de la militante Milicia Javdan pour la liberté en Iran

Dans un autre épisode du podcast « Iran : the Untold Story », la politologue Milicia Javdan a partagé son parcours personnel d’activisme politique et d’engagement pour la cause de la liberté et de la démocratie en Iran. Née à Bangkok, en Thaïlande, la vie de Milicia a été façonnée par la quête incessante de justice de ses parents et par son propre engagement aux côtés de la résistance iranienne et des Moudjahidine du peuple d’Iran.

L’histoire de Milicia commence avec l’exile de ses parents aux Philippines pour fuir la répression féroce du régime iranien. Après avoir déménagé en Thaïlande, la famille de Milicia a finalement trouvé refuge en Norvège par l’intermédiaire du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Ses parents, qui ont alors voulu poursuivre leur lutte pour la libération du peuple iranien et ont décidé de rejoindre la résistance iranienne et l’OMPI au camp d’Achraf en Irak.

En réfléchissant à son enfance, Milicia souligne l’environnement aimant dans lequel elle a grandi. L’engagement politique de Milicia a vu son premier déclic à l’âge de 16 ans lors d’un rassemblement en soutien aux manifestations étudiantes en Iran. Témoin de la couverture médiatique mondiale de ces événements, elle a ressenti un lien fort et une responsabilité de soutenir les jeunes manifestants iraniens. « Je devais y apporter mon soutien et obtenir un soutien international fort pour les étudiants iraniens. »

Milicia souligne la nécessité d’un changement de régime en Iran et la position unique du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) pour opérer cette transformation tant attendue. Pour elle, il n’y a pas d’autre alternative viable capable de représenter la diversité du peuple iranien, y compris les minorités ethniques et religieuses, avec un véritable leadership pour les femmes. « Le CNRI compte des représentants de minorités ethniques et religieuses, et 54 % de ses membres sont des femmes », a-t-elle noté en rappelant que de nombreuses femmes du CNRI ont été assassinées par le régime iranien.

En 2014, Milicia a joué un rôle central dans un projet visant à persuader le parlement norvégien de faciliter la relocalisation des membres de l’OMPI vers les pays européens. Inspirée par la devise de la dirigeante iranienne Maryam Radjavi, « Nous pouvons et nous devons », Milicia s’est sentie habilitée à agir pour trouver une solution à cette effort humanitaire. Ses efforts ont abouti à une résolution parlementaire, démontrant sa conviction que « hormis les lois de la physique, rien n’est impossible si on poursuit notre idéal avec détermination ».

Iran: the Untold Story: Political Activist Milicia Javdan shares her journey for Iran’s freedom