vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsDeux prisonniers pendus dans une prison au nord-est de l'Iran

Deux prisonniers pendus dans une prison au nord-est de l’Iran

Deux prisonniers pendus dans une prison au nord-est de l'Iran

CNRI – Le régime intégriste de l’Iran a pendu deux prisonniers, cette fois dans la prison centrale de Mashhad, au nord-est de l’Iran. Les exécutions, effectuées dimanche, ont été rapportées par le quotidien affilié à l’État Khorasan.

Le nombre de pendaisons s’élève à au moins 34 personnes exécutées en Iran depuis le début de la semaine dernière, alors que les responsables européens sont venus en visite à Téhéran. Trois des personnes exécutées étaient des femmes.

Le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI) affirme dans une déclaration mercredi que la tendance croissante des exécutions « visant à intensifier le climat de terreur pour freiner l’expansion des protestations de diverses couches de la société, en particulier au moment des visites des hauts fonctionnaires européens, démontre que la demande de modération n’est rien d’autre qu’une illusion pour ce régime médiéval ».

Mme Mogherini, la Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, est arrivée samedi à Téhéran avec sept commissaires européens pour discuter avec les responsables du régime du commerce et d’autres domaines de coopération.

Son voyage a été vivement critiqué par Mohammad Mohadessine, président de la commission des affaires étrangères du CNRI qui a déclaré : « Ce voyage qui a lieu au milieu des exécutions massives, des violations brutales des droits de l’homme et le bellicisme effréné du régime dans la région piétine les valeurs sur lesquelles l’Union européenne a été fondée et que Mme Mogherini devrait défendre et propager. »

Amnesty International dans son rapport annuel le 6 avril sur la peine de mort pour la période de 2015 a écrit : « L’Iran a condamné au moins 977 personnes à mort en 2015, par rapport à au moins 743 l’année précédente. »

« L’Iran représente à lui seul 82 % de toutes les exécutions enregistrées » au Moyen-Orient et Afrique du Nord, selon le groupe défenseur des droits de l’Homme.

Il y a eu plus de 2300 exécutions sous le mandat d’Hassan Rohani en tant que président. Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme en Iran a annoncé en mars que le nombre d’exécutions en Iran en 2015 était supérieur à n’importe quelle année depuis 25 ans. Rohani a explicitement approuvé les exécutions comme des exemples de « commandements de Dieu » et « lois du Parlement qui appartiennent au peuple. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe