mardi, février 7, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeDes parlementaires européens s'opposent à l'inscription d'un groupe sur la liste noire

Des parlementaires européens s’opposent à l’inscription d’un groupe sur la liste noire

VRT (Télévision flamande belge) – Un homme est arrêté dans une rue de Téhéran avant d’être brutalement torturé en public par des hommes masqués.

 Les images sont filmées par des téléphones portables et envoyées clandestinement d’Iran par des partisans de la Résistance.

Ceux qui révèlent ces actes de violence du régime iranien sont eux-mêmes catalogués comme une organisation terroriste.

Les Moudjahidine du peuple sont le principal groupe d’opposition actif en Iran et inscrit dans la liste du terrorisme depuis 2002.

Mais comme le croient des milliers de parlementaires européens, ce groupe est injustement inscrit sans la moindre preuve.

“Ils ont été inscrits pour des raisons politiques quand le Conseil européen a adopté une politique de complaisance avec l’Iran”, a dit Vidal-Quadras, Vice-président du Parlement européen.

La Résistance a organisé une manifestation à Bruxelles début de mars pour faire pression sur l’Union européenne afin de supprimer cette organisation de la liste noire, mais l’UE l’a maintenue malgré le jugement de la Justice européenne qui a ordonné au Conseil de la retirer de la liste.

“Nous sommes certains qu’ils n’ont rien contre nous. Les documents prétendus classifiés  n’existent pas. Nous avons beaucoup d’expérience dans ce domaine", dit Mohammad Mohadessine dans une conférence de presse à Bruxelles.

L’Union européenne a annoncé ne pas pouvoir révéler tous les documents parce qu’ils viennent du Royaume-Uni et des services de renseignements français.