Home Actualités Actualités: Terrorisme & intégrisme Classé secret : le régime d’Iran ordonne d’intensifier les attaques terroristes en Irak

Classé secret : le régime d’Iran ordonne d’intensifier les attaques terroristes en Irak

0

CNRI –  Début juin, le comité de défense du Conseil suprême de sécurité nationale du régime iranien a tenu des réunions avec des commandants des gardiens de la révolution (le CGR). Selon des rapports de l’intérieur du régime, ils ont préparé une évaluation sur les activités des forces américaines dans un avenir proche. Sur la base de cette évaluation, de nouveaux ordres ont été donnés à la Force Qods pour intensifier des attaques terroristes en Irak par le biais de ses agents.

L’adjoint d’Ali Larijani, Mohammad Jafar Sahraroudi, a suivi la réunion du comité de défense du Conseil suprême de Sécurité nationale.

Sahraroudi est un terroriste bien connu qui a commandé la garnison Ramadan. C’est un commandant de la Force Qods chargé du terrorisme et des assassinats en Irak.

Il a donc été ordonné la Force Qods de continuer à déstabiliser l’Irak.

L’ordre comprend les articles suivants :
– Multiplier les pertes humaines des forces américaines. Cet effort devra être immédiatement coordonné avec tous les groupes à l’intérieur de l’Irak.

– Poursuite des activités politiques des principales milices comme celle de Sadr. Les mesures comme la démission de cinq ministres du groupe de Sadr du gouvernement de Nouri Maleki doivent continuer. Ces actes sont considérés comme des mouvements contre l’occupation.

– Intensifier les efforts  pour attirer et soutenir les groupes de sunnites contre les forces américaines. Il faudra pour cela souligner la nécessité de plus de collaboration et d’alliance entre les chi’ites et les sunnites ainsi que le renforcement de la résistance à l’occupation  pour libérer l’Irak.

– Amplifier la propagande disant que les activités terroristes en Irak sont menées par des forces étrangères soutenues par des pays arabes. Cela permettra de blanchir le régime iranien.

Le résultat de ces plans et directives devra être de nouveau discuté à la prochaine réunion du comité de défense du Conseil suprême de sécurité nationale à la fin de juin.
 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here