vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: NucléaireDes exportateurs d'armes nord-coréens en visite en Iran après avoir été sanctionnés...

Des exportateurs d’armes nord-coréens en visite en Iran après avoir été sanctionnés par les Nations Unies : Yonhap

Des exportateurs d'armes nord-coréens en visite en Iran après avoir été sanctionnés par les Nations Unies : Yonhap

Des responsables de l’entreprise nord-coréenne sanctionnée par les Nations Unies pour son commerce d’armes présumé se sont rendus en Iran au début du mois, après que le Conseil de sécurité des Nations Unies ait imposé des mesures punitives plus sévères sur l’entreprise, a rapporté lundi l’agence de presse sud-coréenne Yonhap.

La Korea Mining Development Trading Corp. (KOMID), connue pour être le principal marchand d’armes de Corée du Nord et le principal exportateur de biens et équipements liés aux missiles balistiques et aux armes conventionnelles, est sanctionnée par le Etats-Unis et l’Organisation des Nations Unies depuis 2009.

« De hauts responsables de la compagnie se sont rendus en Iran le 6 mars dernier. L’Iran a longtemps été soupçonné de maintenir des liens avec la Corée du Nord par rapport aux programmes nucléaires et aux missiles, selon une source proche des affaires nord-coréennes » rapporte Yonhap.

Le Conseil de sécurité a adopté une nouvelle résolution le 2 mars pour imposer des sanctions plus sévères suite à l’essai nucléaire de la Corée du Nord de janvier et au lancement d’une fusée à longue portée en février.

Le conseil de 15 membres a placé 16 autres responsables nord-coréens supplémentaires sur leur liste noire, y compris des représentants de la KOMID en Iran et en Syrie.

On ne sait pas encore si les fonctionnaires de la KOMID qui se sont rendus en Iran font partie des personnes inscrites sur liste noire assujetties aux sanctions de l’ONU, selon le rapport.

Les experts ont déclaré à Yonhap que leur visite à Téhéran pourrait avoir pour but de discuter des façons de minimiser l’impact des sanctions des Nations Unies sur leurs exportations de missiles vers l’Iran.

« On ne sait pas ce qu’ils ont fait en Iran », a affirmé la source, ajoutant qu’il y a des chances qu’ils aient rencontré des représentants de Shahid Hemat Industrial Group, un industriel iranien de la Défense.

Citant un rapport des Nations Unies, le journal japonais Kyodo a rapporté le 15 mars que les fonctionnaires nord-coréens de la KOMID sur liste noire ont voyagé à travers le Moyen-Orient, en Asie et en Afrique à plusieurs reprises au cours des dernières années.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe