jeudi, janvier 26, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeDes dizaines de milliers d'Iraniens participent à un rassemblement anti-Ahmadijnejad

Des dizaines de milliers d’Iraniens participent à un rassemblement anti-Ahmadijnejad

Reuters – Des dizaines de milliers d’Iraniens se sont rassemblés à Villepinte, près de  Paris le samedi 30 juin en soutien à un groupe iranien en exil, pour appeler les puissances occidentales à agir en faveur d’un changement démocratique à Téhéran.

Ils ont averti la communauté internationale que les mollahs étaient sur le point d’obtenir les armes de destruction massive et que la seule façon de les arrêter était de mettre fin à la politique de complaisance, à faire preuve de fermeté et à soutenir un changement démocratique en Iran.

Reuters – Des dizaines de milliers d’Iraniens se sont rassemblés à Villepinte, près de  Paris le samedi 30 juin en soutien à un groupe iranien en exil, pour appeler les puissances occidentales à agir en faveur d’un changement démocratique à Téhéran.

Ils ont averti la communauté internationale que les mollahs étaient sur le point d’obtenir les armes de destruction massive et que la seule façon de les arrêter était de mettre fin à la politique de complaisance, à faire preuve de fermeté et à soutenir un changement démocratique en Iran.

"Nous sommes rassemblés ici aujourd’hui pour faire entendre au monde la voix de 80 millions d’Iraniens disant que le temps des mollahs touche à sa fin. Un Iran libre et démocratique est en marche", a déclaré Maryam Radjavi, la présidente du Conseil national de la Résistance iranienne, qui était en tête de cette manifestation. Le CNRI qui organisait le rassemblement, a attiré l’attention internationale en révélant en 2002 que Téhéran menait en secret des programmes d’enrichissement d’uranium.

C’est l’aile politique des Moudjahidine du peuple, un mouvement de guérilla armé inscrit sur la liste des groupes terroristes des États-Unis.

Les autorités françaises ont emprisonné plusieurs membres du CNRI, y compris sa dirigeante Maryam Radjavi, brièvement en 2003 sur une accusation "d’association de malfaiteurs en relations avec une entreprise terroriste". Le groupe est toujours interdit de collecte de fonds.

Des centaines de politiciens et personnalités venus de pays européens, des Etats-Unis, du Canada et de pays arabes comme l’Irak, la Palestine, la Jordanie, l’Algérie et la Tunisie ont participé à ce rassemblement.

Mme Radjavi a défié Mahmoud Ahmadinejad, le Premier ministre iranien dans son discours à ses partisans.

"La voix de l’Iran est celle des slogans scandés par les jeunes combattants, qui, pendant le rationnement de l’essence criaient : "Mort à Ahmadinejad", a dit Radjavi a la foule.

Pendant la meeting des Moujahidines aujourd’hui, les Iraniens ont appelé le Conseil de l’UE à appliquer le verdict de la Cour de Justice européenne publié en décembre dernier qui retirait l’organisation Moudjahidine du peuple d’Iran (l’OMPI) de sa liste du terrorisme.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe