jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceDéclaration de soutien de 3500 parlementaires à la Résistance iranienne et...

Déclaration de soutien de 3500 parlementaires à la Résistance iranienne et aux droits d’Achraf

Les Iraniens appellent la communauté internationale à soutenir un changement démocratique en Iran

Sample Image

CNRI – Les Iraniens et leurs partisans à travers le monde réunis aujourd’hui à Taverny dans la région parisienne, appellent la communauté  internationale à soutenir un changement démocratique en Iran par le peuple iranien et sa Résistance. Ils se sont félicités de la mise en place de davantage de sanctions contre le régime des mollahs. Ils ont souligné que la politique occidentale vis-à-vis du régime à Téhéran ne sera efficaceque si elle met en avant l’impératif d’un changement démocratique par le peuple iranien et sa Résistance.

Taverny, 26 juin 2010, Maryam radjavi saluant des dizaines de milliers d'Iraniens venus des quatre coins du monde

Les Iraniens appellent la communauté internationale à soutenir un changement démocratique en Iran

CNRI – Les Iraniens et leurs partisans à travers le monde réunis aujourd’hui à Taverny dans la région parisienne, appellent la communauté  internationale à soutenir un changement démocratique en Iran par le peuple iranien et sa Résistance. Ils se sont félicités de la mise en place de davantage de sanctions contre le régime des mollahs. Ils ont souligné que la politique occidentale vis-à-vis du régime à Téhéran ne sera efficace que si elle met en avant l’impératif d’un changement démocratique par le peuple iranien et sa Résistance.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, était l’invitée d’honneur de cet événement. Des centaines de personnalités internationales, dont l’ambassadeur John Bolton, ancien sous-secrétaire d’Etat américain et ancien représentant permanent américain à l’ONU, deux anciens premier ministres, José Maria Aznar d’Espagne, et Sid Ahmed Ghozali d’Algérie, ont rejoint plus de 100 parlementaires de toute l’Europe, du Moyen-Orient et du Canada.

Les Iraniens ont exprimé dans ce rasemblement leur soutien au Camp d’Achraf, qui abrite 3.400 membres du mouvement d’opposition des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI) en Irak. Alors que les forces américaines se préparent à partir d’Irak, les participants ont mis en garde le gouvernement américain sur la sécurité des résidents et les graves dangers qui les menacent si les Américains ne respectent pas leurs obligations et ne leur garantissent pas leur protection.

Discours de Mme Radjavi

Dans son discours, Mme Radjavi a rappelé sa solution à la crise iranienne. Tout en notant que le régime a perdu sa capacité de conciliation sous les coups du soulèvement et de la résistance du peuple iranien, elle a estimé que le 4e train de sanctions du Conseil de sécurité de l’ONU ne laisse plus beaucoup de marge de manoeuvre à la politique de complaisance.

Mme Radjavi a ajouté que “depuis des années vous avez mené en vain des négociations avec ce régime. Vous lui avez fait gagner du temps pour completer son programme d’armes atomiques.  Vous avez aidé les alliés des gardiens de la révolution à prendre le pouvoir en Irak. Vous avez mis l’OMPI sur la liste du terrorisme et trahi la Résistance du peuple iranien et vous avez fait profiter les mollahs de cette politique. Mais finalement, vous vous retrouvez dans une impasse.”

“Nous disons qu’à présent, c’est la fin de cette voie. Vous avez pu constater que ce régime aux abois manque de la moindre flexibilité. Il vous faut donc revenir du chemin erroné que vous avez emprunté.”

Mme Radjavi a ajouté: “De notre point de vue, la nouvelle résolution du Conseil de sécurité de l’ONU et les sanctions complémentaires prises par les Etats-Unis et l’Europe sont nécessaires mais insuffisantes. Cependant, nous insistons pour qu’elles soient appliquées immédiatement.”

“Les demandes du peuple iranien vont bien-sûr bien au-delà ; il demande que ce régime s’en aille”, a dit Mme Radjavi.

La présidente élue de la Résistance iranienne a également déclaré : “Nous appelons tous les gouvernements à enjoindre les Nations Unies de mandater des forces pour assurer directement la protection d’Achraf. En ce qui concerne le peuple iranien et sa résistance, outre le gouvernement irakien, le gouvernement américain et l’ONU seront tenus responsables en cas d’attaque et de sang versé à Achraf.”

Mettant en avant les revendications du peuple iranien et de sa Résistance, Mme Radjavi a déclaré : “Nous vous demandons d’arrêter les achats de pétrole et de gaz à ce régime immédiatement”, ajoutant que “nous demandons que Khamenei (le guide suprême des mollahs), Ahmadinejad et les responsables de ce régime soient traduits devant un tribunal international pour génocide, à savoir le massacre de 30.000 prisonniers politiques en 1988.”

“Nous demandons aussi que toutes les restrictions imposées à la Résistance iranienne en Europe et aux Etats-Unis, soient levées.”

“Il est temps de retirer l’OMPI de la liste du terrorisme du Département d’Etat américains. »

“C’est à vous de reconnaître le droit du peuple iranien et de sa Résistance à demander un changement de régime, à reconnaître le CNRI et à rejeter ce régime, ses représentants, ses porte-parole, ses partisans et ses agents. “

Les Iraniens présents au meeting ont exprimé leur soutien total au soulèvement en Iran pour un changement démocratique. Ils ont souligné que les sanctions contre la dictature religieuse sont une étape nécessaire, mais face à la montée de la répression en Iran et la course des mollahs à la bombe atomique, elles ne sont en aucun cas suffisantes.

Les Iraniens ont affirmé que la politique occidentale doit évoluer vers un soutien au changement de régime par le peuple iranien et sa Résistance et que tant que le facteur iranien sera pas inséré dans l’équation  politique de la communauté internationale, le régime des mollahs ne prendra pas au sérieux la volonté de l’occident de s’opposer à ses tentatives de générer des crises et sa quête de l’arme nucléaire.

Soutien international

Le meting a été l’occasion de rendre public le soutien de plus de 3500 parlementaires en Europe et en Amérique du nord à la Résistance iranienne et à la solution qu’elle prône.

Les signataires de ces declarations comprennent des majorités de membres de 23 parlements, dont 18 en Europe, comme la France, la Grande-Bretagne et l’Italie. Figurent également des majorités de parlementaires du Canada et du Congrès des Etats-Unis. Des centaines de parlementaires de divers pays arabes, dont une majorité du parlement jordanien, une centaine de parlementaires égyptiens et des dizaines de parlementaires palestiniens, ont rejoint leurs 3500 homologues occidentaux dans leur soutien à Achraf et à la Résistsance iranienne.

Les points du rassemblement

Des groupes divers d’Iraniens sont venus de toute l’Europe, des Etats-Unis, du Canada et d’Australie, agitant des drapeaux violets, et portant des chapeaux et des T-shirts de la même couleur.

L’événement s’est tenu sur une étendue de trois terrains de football qui ont été transformés spécialement pour l’occasion. Une partie était consacrée à un memorial pour les centaines de militants de la Résistance et les protestataires qui ont perdu la vie en Iran.

Des deux côtés d’une immense scène, figuraient les textes originaux des déclarations de majorités de parlementaires soutenant la Résistance iranienne, illustrés du drapeau de chaque pays concerné.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 juin 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe