lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeDans un chantage ridicule, le régime des mollahs menace l'Arabie saoudite de...

Dans un chantage ridicule, le régime des mollahs menace l’Arabie saoudite de multiplier ses opérations terroristes

CNRI – Effrayé à l’idée des retombées de la révélation des tentatives d’opérations terroristes aux EU, Khamenei a ordonné au ministère des Renseignements et aux Pasdarans à mener une politique à deux ailes pour parer aux éventuelles représailles.

L’une des ailes de cette politique constitue de fabriquer un scénario monté de toute pièce qui tente de convaincre que le terroriste interpellé ou les inculpés qui se trouvent sous mandat d’arrêt sont en lien avec les Moudjahidine. La deuxième aile de cette politique est un chantage en bonne et due forme contre le gouvernement saoudien et son ministre des Affaires étrangères, qui consiste à menacer de multiplier les opérations terroristes si les Saoudiens ne renoncent pas à poursuivre cette affaire sur la scène internationale.

« Nous n’avons pas besoin de tuer les ambassadeurs saoudiens. Si jamais il faudrait tuer quelqu’un, nous sommes assez puissants pour assassiner le Roi Abdallah », a ainsi dit  le 16 octobre, Taeb, un mollah très proche à Khamenei qui commande la garnison Amar qui est le siège des miliciens en civil qui sont les forces les plus enragées des répressions des mouvances populaires.

La veille, le site Internet « Alef », très proche également de Khamenei, avait également proféré des menaces en écrivant: « Si jamais la colère de la nation iranienne envers la famille Al-é Saoud se manifeste, il ne faudra qu’une seule nuit pour effacer le sal nom de Saoud des sacrés territoires arabes ».

« Le ministre des Affaires étrangères saoudien doit savoir que la nation iranienne est unanime dans sa haine envers deux régimes, dont l’un est certainement celui des Saoudiens », a encore ajouté le site « Alef » qui se réfère aux propos de Khomeyni qui avait dit: « Même si un jour nous pardonnions aux Américains et à Saddam, ce ne sera certainement pas le cas pour les Saoudiens ».

« La barbarie commise dans le massacre des pèlerins iraniens en 1987 a soulevé parmi la nation iranienne une haine sanglante qui fait qu’elle pensera toujours au châtiment », avait aussi dit le vieil ermite dont les propos ont été repris à l’occasion par le site Internet proche à Khamenei.
 
Les scénarios montés de toute pièce et les chantages terroristes des mollahs ne révèlent que l’abus de ces derniers de l’absence d’une politique de fermeté de la communauté internationale, du Conseil de sécurité et notamment de l’Occident, à l’égard des crimes et du terrorisme dont ils sont les instigateurs.
 
La Résistance iranienne souligne la nécessité des mesures d’urgence pour contrecarrer la dictature religieuse et terroriste au pouvoir en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
18 octobre 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe