vendredi, janvier 27, 2023
AccueilActualitésActualités: Terrorisme & intégrismeCinq membres des pasdaran iraniens tués en Syrie

Cinq membres des pasdaran iraniens tués en Syrie

Cinq membres des pasdaran iraniens tués en Syrie

CNRI – Les médias iraniens ont rapporté que 5 membres des Gardiens de la révolution islamique (Pasdaran), dont de la « force terroriste Qods », ont été tués en Syrie. Defa Press, affilié aux forces armées, a rapporté le 9 août : « Cinq défenseurs du sanctuaire, membre des Pasdaran, ont été tués en Syrie. Le commandant Morteza Hosseinpour, également membre des pasdaran de la province de Gilan (au nord de l’Iran), a perdu la vie pendant une opération à Tadmur en Syrie.

Mohammad Tajbakhsh, originaire du Khouzistan (sud de l’Iran), Ali Azimi originaire de Kerman, gardiens de la 38e brigade Zolfaghar, ainsi que Mohammad Alipour, un gardien d’Ispahan, ont été tués en Syrie. Mohsen Hojaji a été tué alors qu’il se battait près de la frontière syrienne avec l’Irak, le mardi 8 août 2017. Il venait d’Ispahan et était également membre de la 5e division armée des pasdaran. » Un commandant de la milice chiite irakienne a déclaré que les États-Unis étaient l’État responsable derrière cette attaque qui a tué sept membres des Pasdaran.

Selon les chiffres non officiels, plus de 10 commandants et des milliers de membres des Pasdaran ont été tués dans en Syrie au cours des opérations pour réprimer la révolution syrienne et les forces modérés de l’opposition.

Le nombre de Pasdaran en Syrie s’élève actuellement à plusieurs milliers et à cela il faut ajouter des dizaines de milliers de combattants du Hezbollah, des milices extrémistes irakiennes, ainsi que les mercenaires afghans et pakistanais qui combattent pour les Pasdaran. Outre ces unités de combat, les Pasdaran ont également envoyé en Syrie des unités de l’artillerie, de l’armée de l’air, de l’ingénierie, ainsi que des spécialistes du Renseignement et des Opérations.

Au moins 100 officiers expérimentés des Pasdaran ont été tués en Syrie. L’agence de presse officielle IRNA a rapporté précédemment que le nombre des Iraniens tuées en Syrie et enterré en Iran se monte à 400, mais leur nombre réel dépasse les 3000. Seule une partie des dépouilles sont envoyés en Iran, le reste est inhumé dans les lieux saints en Syrie.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe