vendredi, février 3, 2023
AccueilActualitésActualités: Iran & MondeArrestation d'Allemands et d'Iraniens impliqués dans des exportations illégales vers l'Iran

Arrestation d’Allemands et d’Iraniens impliqués dans des exportations illégales vers l’Iran

Arrestation d’Allemands et d’Iraniens impliqués dans des exportations illégales vers l’IranReuters, Dusseldorf, Allemagne – Un groupe d’hommes d’affaires iraniens et allemands, soupçonnés d’avoir aidé l’Iran à obtenir de la technologie utilisée dans les drones et les chasseurs tchèques, ont été arrêtés, selon la douane allemande mercredi.

 

Mardi, les officiers de la douane ont fait une descente dans 10 locaux commerciaux et résidentiels dans les villes d’Essen, Hanovre, Munich et Stuttgart et ont arrêté deux Allemands et deux Iraniens, a rapporté le porte-parole du bureau des douanes de Cologne.

Un autre suspect dans l’affaire se trouve actuellement à l’étranger, a-t-il ajouté.

Lors de ces raids, la police a saisi des équipements de navigation qui étaient destinés à l’Iran ainsi que des documents s’y rapportant.

« En plus de ces équipements dont nous avons pu empêcher la livraison, d’autres livraisons ont été faites en Iran », a-t-il dit.

La police essaie toujours de déterminer combien de pièces à double usage (à usage militaire et civil) le groupe est parvenu à faire passer en Iran.

La loi allemande sur les exportations interdit la vente de pièces à double usage à l’Iran sans permis d’exportation.

Les Iraniens arrêtés étaient un homme d’affaires qui vivait depuis longtemps dans la région du Nord Rhin Westphalie et son fils.
Ils sont suspectés d’avoir acheté puis livré des équipements de navigation pouvant être utilisés dans des drones iraniens (des avions sans équipage) avec l’aide d’un ingénieur de Baden Württemberg.

Les deux Iraniens sont également soupçonnés d’avoir essayé de conclure l’achat de 30 chasseurs tchèques en faveur de la force aérienne iranienne.

Ces derniers mois, les autorités allemandes ont réalisé un certain nombre d’arrestations apparemment sans aucun lien avec celle-ci pour des violations similaires des règles sur les exportations.

Selon les responsables allemands chargés de ces enquêtes, la justice pense que dans certains cas, des agents du renseignement iranien étaient impliqués dans le but de se procurer de la technologie armes et missiles en Allemagne pour le compte de la République Islamique.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe