samedi, novembre 26, 2022
AccueilActualitésActualités: Droits humainsAppel à sauver deux derviches emprisonnés en grève de la faim

Appel à sauver deux derviches emprisonnés en grève de la faim

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des organes internationaux et de défense des droits humains, en particulier la Haut commissaire des droits de l’homme de l’ONU et le rapporteur spécial sur les droits humains en Iran, à agir de toute urgence pour sauver MM. Saleh Moradi et Kasra Nouri, deux derviches Gonabadi en grève de la faim depuis 67 jours.

Ces deux prisonniers politiques, après 64 jours de grève de la faim, ont durci leur mouvement en entamant le 21 mars une grève de la soif.  Ils protestent contre l’incarcération en isolement de plusieurs avocats de derviches dans la section 209 d’Evine depuis 70 jours et l’absence totale de soins dont ils sont victimes.

Saleh Moradi et Kasra Nouri, accusés de « propagande contre le système et atteinte à la sécurité nationale » sont incarcérés à la prison d’Adel-Abad à Chiraz (sud de l’Iran). Ils sont dans un état extrêmement grave après 67 jours de grève de la faim. Malgré leur faiblesse, une perte considérable de poids et de la vue, des douleurs aux reins et à l’estomac, un dessèchement des intestins et des troubles hépatiques, leurs bourreaux leur refusent des soins sous prétexte que tout est fermé en raison des fêtes du Nouvel an persan (qui commence le 20 mars).

Sous les mollahs, les derviches ont toujours été persécutés. Leurs cérémonies religieuses ont été attaquées, ils sont insultés, humiliés, matraqués, arrêtés, torturés pour « atteintes à la sécurité nationale »,  exilés, interdits de visite et privés de soins en prison.

Secrétariat du Conseil national de la résistance iranienne
Le 24 mars 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe