samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésActualités: Nucléaire50 entreprises allemandes soupçonnées de trafic nucléaire vers l'Iran

50 entreprises allemandes soupçonnées de trafic nucléaire vers l’Iran

Agence France Presse – Une cinquantaine d’entreprises allemandes sont soupçonnées d’avoir illégalement livré, via la Russie, du matériel pour la construction du réacteur nucléaire de Buschehr en Iran, a annoncé jeudi le Parquet de Potsdam (est).

En perquisitionnant les locaux de la société berlinoise d’import-export Vero, les enquêteurs ont découvert un trafic d’exportations illégales de matériaux pour la construction du réacteur, a précisé un membre de la section économique du parquet, Christoph Lange. Les matériaux étaient expédiés vers Moscou, via la frontière germano-polonaise, a-t-il encore indiqué.

Depuis 2000, l’entreprise Vero aurait acheté des technologies en Allemagne et dans d’autres pays européens pour le compte d’une société russe, qui les aurait ensuite expédiées en Iran, a ajouté M. Lange.

A ce stade de l’enquête, les livraisons dépassent les 5 millions d’euros, selon M. Lange, qui estime toutefois qu’il ne s’agit là que de la partie émergée de l’iceberg, les enquêteurs tablant sur un total de quelque 150 millions d’euros.

 
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe