vendredi, décembre 9, 2022
AccueilUncategorizedLe prix Nobel de physique condamne le traité entre l'Iran et la...

Le prix Nobel de physique condamne le traité entre l’Iran et la Belgique sur la libération de terroristes

Le prix Nobel de physique condamne le traité entre l'Iran et la Belgique sur la libération de terroristes
6 juillet 2022

Honorable Alexander De Croo
Premier ministre de la Belgique
[email protected]

Monsieur le Premier ministre,

Moi, John Mather, lauréat du prix Nobel de physique 2006, États-Unis, je vous écris cette lettre pour vous faire part de ma profonde inquiétude concernant un traité sur le « transfert des personnes condamnées » signé secrètement entre la Belgique et la République islamique d’Iran en mars 2022. Le diplomate iranien Assadollah Assadi a été condamné pour un complot terroriste en Belgique contre le rassemblement de la Résistance iranienne dans ce pays en 2018. Ce traité permettrait de le transférer à nouveau en Iran où il serait certainement libéré.

Assadi a été condamné par la justice belge pour avoir orchestré la tentative d’attentat à la bombe contre une convention internationale « Iran Libre » en France en 2018. La justice belge a prononcé une peine maximale définitive à l’encontre d’Assadi et a déclaré qu’il agissait au nom de l’État iranien.

Nous avons appris que la Belgique a discrètement signé un traité avec l’Iran qui permet aux personnes condamnées sur le territoire de l’une des parties d’être transférées sur le territoire de l’autre partie. Mais permettre à Assadi de purger le reste de sa peine de 20 ans en Iran, l’État responsable de la tentative d’attentat terroriste, serait une parodie d’État de droit. Cela renforcerait l’impunité du gouvernement iranien et de ses responsables impliqués dans le terrorisme et les crimes contre l’humanité.

L’adoption de ce traité en tant que loi par le Parlement belge libérerait effectivement Assadi de l’obligation de purger sa peine, créerait un dangereux précédent et affaiblirait sérieusement l’État de droit en Europe et dans d’autres pays. Elle encouragerait davantage le terrorisme iranien à travers le monde et rassurerait les responsables iraniens sur le fait qu’ils peuvent échapper à leur responsabilité pour les grands crimes internationaux.

Je demande instamment au gouvernement belge de retirer sa demande au Parlement et de mettre fin à ce traité contraire à l’éthique et scandaleux avec la théocratie iranienne. Je demande également au Parlement belge de déclarer que ce traité va à l’encontre des efforts mondiaux de lutte contre le terrorisme et de refuser son approbation.

Sincèrement,

John C. Mather
Prix Nobel de physique, 2006

CC :
Mme Sophia Williams, Ministre des Affaires étrangères [email protected]

Vincent Van Quickenborne, ministre de la Justice [email protected]

Éliane Tillieux, présidente du Parlement [email protected] [email protected]
[email protected]

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe