mercredi, février 1, 2023
AccueilPublicationsPublications: SocialÉnorme gouffre entre les riches et les pauvres dans l’Iran des mollahs

Énorme gouffre entre les riches et les pauvres dans l’Iran des mollahs

CNRI – Dans un rapport sur les inégalités sociales dans l’Iran des mollahs, le Washington Post a écrit que l’image officielle dépeinte au début de la révolution en 1979, promettait aux pauvres que l’égalité règnerait dans l’ensemble la société grâce à la répartition équitable de l’argent du pétrole. Trois décennies plus tard, seul un nombre infime de personnes jouissent du bien-être promis et les autres luttent pour survivre, en dépit des milliards de dollars de revenus pétroliers, indique le Washington Post le 7 août.

L’article ajoute que le problème réside dans l’énorme fossé social. « Beaucoup de gens ici déclarent que l’inégalité entre les riches et les pauvres n’a jamais été aussi grande ». D’autre part, le mécontentement social contre l’inégalité, prend une forte dimension politique.
 
« La nouvelle classe riche iranienne est parvenue à exploiter les possibilités fournies par un vaste marché intérieur, aidées parfois par la corruption et le gouvernement inconstant ». On y retrouve les enfants de ces individus affiliés aux dirigeants iraniens.
 
« La manne pétrolière – près de 500 milliards de dollars ces cinq dernières années – a également joué un rôle central dans l’établissement de ce petit groupe qui jouit visiblement de ces avantages. »  Selon le Washington Post, un ancien conseiller économique d’Ahmadinejad aurait déclaré que deux millions et demi d’enfants doivent travailler au lieu d’être scolarisés en raison des difficultés financières. La vente de reins a augmenté à tel point que le prix d’un rein a chuté de 10 000 à seulement 2 000 dollars !

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe