vendredi, février 3, 2023
AccueilMultimédia-oldMultimédia: Iran ProtestationsIran : Grève générale et sursaut populaire au Kurdistan en protestation contre...

Iran : Grève générale et sursaut populaire au Kurdistan en protestation contre le massacre des travailleurs à Baneh – Vidéos

Mme Radjavi a exhorté la population du Kurdistan et tous les Iraniens à soutenir les habitants de Baneh

Le mardi 5 septembre, les habitants de Baneh (Kurdistan iranien) ont lancé une grève générale pour protester contre le meurtre de deux travailleurs par les Gardiens de la révolution (pasdaran), et ont fermé leurs magasins et le bazar.

Mme Radjavi a exhorté la population Iraniens à soutenir les habitants de Baneh

De même, mercredi, des milliers d’habitants de Baneh ont organisé un rassemblement de protestation. La population en colère, venue de différentes parties de la ville, s’est rendue au gouvernorat et a lancé des pierres contre le bâtiment du gouverneur. Ils ont exigé que l’on mette un terme au massacre des ouvriers porteurs.

De nombreux cas d’assassinat d’ouvriers porteurs ont été rapporté ces derniers mois en Iran. Hier, deux ouvriers, Heydar Faraji, 21 ans, et Qader Bahrami, 45 ans, ont été tués à bout portant par des gardes-frontières du régime. Qader Bahrami était marié et père de quatre enfants.

Au cours des manifestations d’aujourd’hui, les forces répressives se sont mis à disperser les manifestants en les prenant d’assaut et en tirant des gaz lacrymogènes, mais la population les a bravé et neutralisé le gaz lacrymogènes en brûlant des pneus. 

Le régime des mollahs a survolé Baneh avec des hélicoptères militaires et a déployé sur les lieux les forces anti-émeutes, mais ils n’ont pas pu empêcher la colère populaire.

Au cours de la manifestation, plusieurs personnes ont été blessées et d’autres ont été arrêtées. Selon des témoins, le gouverneur criminel de Baneh a échappé à la colère populaire pour se cacher dans un endroit inconnu.

Grève générale et sursaut populaire contre le massacre des travailleurs à Baneh

Mme Maryam Radjavi, Présidente de la Résistance iranienne, a présenté ses condoléances aux familles des victimes et a salué la population de Baneh et son courageux sursaut pour la défense des droits fondamentaux. Elle a invité la population courageuse et éprise de liberté du Kurdistan et d’autres villes iraniennes à soutenir les habitants de Baneh et les ouvriers opprimés.

Ces meurtres interviennent alors que les responsables du régime, Khamenei et les pasdaran sont les principaux acteurs de la contrebande à l’intérieur du pays qui, selon les autorités du régime, s’élève à 25 milliards de dollars par an. Lors d’une conférence de presse tenue à Londres le 7 mars 2017, la Résistance iranienne a dévoilé 90 ports, soit environ 45 pourcent des quais du pays, sont utilisés pour la contrebande à grande échelle par les pasdaran.

Secrétariat du Conseil National de la Résistance iranienne
Le 5 septembre 2017

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe