mardi, décembre 6, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsVidéo / Iran : Grève des travailleurs des secteurs de la canne...

Vidéo / Iran : Grève des travailleurs des secteurs de la canne à sucre et de l’acier et protestation des habitants de Marivan

Iran : Grève des travailleurs des secteurs de la canne à sucre et de l'acier

Soulèvement en Iran – No. 206
Lundi 20 août, 500 travailleurs de l’usine de canne à sucre Haft Tapeh ont poursuivi leur grève pour la troisième journée consécutive. Ils protestent contre le non-paiement de trois mois de leurs salaires et avantages sociaux, et la non-tenue des promesses des chefs de l’entreprise, y compris l’embauche de travailleurs rémunérés à la journée, ainsi que le refus de l’employeur de verser leur prime au compte de sécurité sociale et la séparation et la vente de terres agricoles et de zones industrielles. Les travailleurs exigent la formation de conseils syndicaux indépendants.

Dimanche, les gardes anti-émeute ont attaqué les grévistes avec du gaz lacrymogène, du gaz poivré, des matraques et des coups de poing, et ont arrêté cinq travailleurs protestataires. Les détenus ont été libérés à la suite des manifestations de leurs camarades.

Selon les médias gouvernementaux, près de 350 travailleurs de l’unité de fabrication, qui doivent avoir pris leur retraite depuis des mois, sont obligés de continuer à travailler sans rémunération en raison du refus de l’employeur de payer leurs primes. La prime totale de ces travailleurs est estimée à 50 milliards de tomans.

Jusqu’à présent, les responsables du régime ont évité toute réponse aux manifestations des travailleurs et à leurs problèmes.

A Ahvaz, les travailleurs du Group National d’Acier se sont rassemblés pour le deuxième jour consécutif devant la Banque nationale pour protester contre le non-paiement de quatre mois de salaires et la pénurie de matières premières.

Dans les premières heures du lundi 20 août, ds habitants en colère de Marivan, surtout dans le quartier d’Asrabad, se sont rassemblées devant l’hôtel de ville pour protester contre la non-collecte des ordures et la pollution, et ont scandé des slogans tels que « Maudit Maire, jusqu’à quand serez-vous aussi irresponsable ? » et « Les responsables honteux doivent démissionner ! » Les manifestants n’ont pas cru aux promesses trompeuses du gouverneur et du commandant des forces de sécurité et ont mis le feu à la majeure partie des ordures devant le bâtiment municipal au carrefour de Baiweh.

Iran, Marivan, le 19 août, Démonstrations devant la marie

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 août 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe