mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsUn jeune ouvrier tué sous la torture en Iran

Un jeune ouvrier tué sous la torture en Iran

Appel à condamner ce crime abominable et à ouvrir une enquête internationale

Dans un crime inhumain, les bourreaux du régime des mollahs ont tué sous la torture un ouvrier de 25 ans, Mohsen Maleki, à Ispahan au centre de l’Iran.

Ouvrier pâtissier et marié, Mohsen Maleki avait été arrêté le 16 mars avant la célébration de la Fête du Feu (marquant le dernier mercredi de l’année iranienne qui a pris fin le 20 mars). Le 17 mars, les bourreaux ont restitué son corps à sa famille. Selon des témoins oculaires, son visage et plusieurs points du corps présentaient des fractures, des hématomes et des blessures. Or ceux qui l’avaient vu avant son arrestation disent qu’il était en bonne santé.

Depuis 2011, les forces de sécurité convoquaient Mohsen au commissariat et lui intimaient l’ordre de ne pas organiser la traditionnelle Fête du Feu. Cette année, après avoir reçu la convocation, Mohsen ne s’y était pas rendu. Les agents sont alors allés l’arrêter et l’ont emmené au poste. Quelques heures après, il mourrait sous la torture.

La Résistance iranienne, appelle l’ONU, notamment le Secrétaire général, le Conseil des droits de l’homme, les rapporteurs spéciaux et les instances concernées à condamner cet assassinat. Elle demande l’ouverture d’une enquête internationale sur ce crime abominable et les crimes similaires comme celui de l’ouvrier blogueur Sattar Behechti.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 22 mars 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe