vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeOrdres exécutifs du commandant du QG opérationnel Fatah, du Corps de protection...

Ordres exécutifs du commandant du QG opérationnel Fatah, du Corps de protection du Grand Téhéran du corps des pasdarans à deux unités de sécurité et cinq bases du Bassidj

Ordres exécutifs du commandant du QG opérationnel Fatah, du Corps de protection du Grand Téhéran du corps des pasdarans à deux unités de sécurité et cinq bases du Bassidj
(numéro 8)

• Aucun pasdaran ne doit quitter Téhéran. Annulation de tous les congés. Tous les bataillons doivent être préparés à l’appel à l’action. Toutes les équipes, les responsables des équipes de nuit et les unités doivent être en alerte. Toutes les forces, des agents aux Bassidji, doivent utiliser des vêtements ou agir sous des couvertures approuvés.
• Procédez à des arrestations ciblées. Nettoyez les graffitis et les slogans et identifiez leurs auteurs. Enregistrez les adresses des maisons et des bâtiments où des slogans contestataires sont entendus et soumettez-les à la sous-direction du renseignement de cette base.

Document n° 9 [Le document a été raccourci sans en changer le contenu].
Date : 23 octobre 2022
Priorité : urgent
Classification : ultra-confidentiel
Aux : destinataires suivants
Du : Commandant de la base opérationnelle Fatah [Corps de défense du Grand Téhéran].
Objet : Ordre de missions pour dimanche, lundi et mardi (23, 24 et 25 octobre 2022)

Appliquer et respecter les points suivants sur la base de l’ordre de l’honorable commandant du corps des pasdarans du Grand Téhéran lors d’une vidéoconférence le 22 octobre 2022.

Ordre exécutif :

Unité de sécurité Imam Reza
– Tous les cadres doivent être en service à 7h30 et prêts à être déployés.
– Un bataillon de 30 motos doit être déployé aux endroits indiqués à 10h30 et rester sur la mission jusqu’à 13h30.
– A 16h, mettre en œuvre l’appel et préparer trois bataillons de 30 motos pour effectuer la mission à partir de 16h30 sur les principales places et intersections et faire une démonstration de force à différents endroits.
– Les bataillons appelés doivent patrouiller et faire une démonstration de force en utilisant dix motos à deux places en portant des équipements anti-émeutes.
– Toutes les forces doivent être prêtes et effectuer leur devoir en tant que patrouilles Sarollah.
– Activer les points de contrôle aux points convenus avec l’opération des pasdarans de Téhéran de 21h00 à 24h00.
– Veiller à ce que les patrouilles motorisées des bataillons, le personnel, les motos et l’équipement soient prêts.
– Coopérer avec les forces de la FATEB [abréviation en persan du commandement des forces de sécurité de l’État] [Commandement de la police du Grand Téhéran] sur les lieux.
– Se tenir prêt à appeler toutes les forces officielles et le Bassidj à toute heure du jour et de la nuit.

L’unité de sécurité Imam Sajjad
– Prendre des mesures pour le contrôle opérationnel de la garnison Qods et effectuer les préparatifs nécessaires pour mener à bien cette mission.

Bases de résistance [de la milice du] Bassidj : Hamzeh, Meghdad, Habib, Moslem et Abou Zar
– Tous les cadres doivent être prêts à être appelés à toute heure du jour et de la nuit et à être envoyés en mission.
– Soyez prêts à être appelés et préparez un bataillon de 40 motos à partir de 16h00 avec un équipement anti-émeute complet. Préparez-les à accomplir la mission à partir de 16h30 sur les places principales et aux carrefours et montrez leur force de centre en centre.
– Les bases de la résistance [Bassidj] doivent être en alerte à leur place à partir de 17h00 et s’assurer de la mise en œuvre des renseignements et des patrouilles opérationnelles et Razavioun de 18h00 à 24h00.
– En ce qui concerne les patrouilles de centre à centre sur vos routes principales et places désignées, organiser deux patrouilles de quatre motos dans chaque zone de résistance, deux fois de 18h00 à 21h00 et de 21h00 à 24h00 en coordination avec ce quartier général.
– Surveillez la zone de sécurité en activant la patrouille d’information avec la formation d’un véhicule et d’une moto de 24h00 à 04h00. Nettoyer les graffitis et identifier les auteurs des graffitis.
– Effectuez des inspections dans tous les points prioritaires de vos zones désignées de 21h00 à 24h00.
– Informez les forces de l’ordre sur les auteurs de graffitis et, après avoir recueilli des preuves, appelez le 110 et faites un rapport.
– S’il est nécessaire d’arrêter quelqu’un, utilisez les éléments de renseignement et procédez à l’arrestation sans attirer l’attention.
– Informez toutes les forces afin qu’elles ne poursuivent pas les voitures qui s’enfuient d’un point de contrôle.
– Envoyez le rapport des points de contrôle et des inspections à ce quartier général.

Sous-direction du renseignement :
– Envoyer des rapports ou des informations sur la surveillance et l’intensification des mesures de renseignement dans la juridiction de la base et les assigner sans délai.
– Maîtriser les voyous et mener des opérations psychologiques.
– Procéder à des arrestations ciblées.
– Enregistrer les plaques d’immatriculation des véhicules qui protestent constamment et causent des troubles en klaxonnant.
– Enregistrez chaque appartement et maison d’habitation, etc., où les gens lancent des slogans (obtenez l’adresse complète).

Sous-direction des opérations :
– Informer tous les responsables des opérations des échelons placés sous le contrôle opérationnel du quartier général.
– Mettre en place le poste de commandement à partir de 10h00 le dimanche, lundi et mardi.

Comité technique :
– Prendre les dispositions nécessaires pour assurer la coordination avec le comité technique du corps des pasdarans à Téhéran.
– Prendre les dispositions nécessaires avec les organisations sous contrôle opérationnel pour soutenir la mission.
– Assurer la coordination nécessaire avec les municipalités des secteurs en ce qui concerne le nettoyage des slogans anti-régime.

Inspection et contrôle de la qualité :
Superviser l’exécution de la mission et envoyer le rapport au commandement.

Sous-direction des mesures de sûreté et de sécurité :
Mettre en œuvre et rendre compte du suivi de l’état de conformité avec les mesures de sûreté et de sécurité pendant la mission.

Sous-direction FAVA [technologie de l’information et de la communication] :
– Concernant la prévision de niveaux de communication multiples, soyez prêt à établir des communications continues, sécurisées, à plusieurs niveaux.
– Assurez le suivi de l’activation des lignes téléphoniques mobiles des VIP.
– Connectez les CCTV de la ville à la salle de surveillance de la base du FATAH.

Commandements de coordination :
– Aucun pasdaran ne doit quitter Téhéran.
– Toutes les équipes, les responsables des équipes de nuit et les unités doivent être en alerte.
– Tous les bataillons doivent être prêts pour un appel à l’action.
– Tous les congés sont annulés.
– Cette base est responsable de la sécurité du district d’Ekbatan, donc tous les commandants doivent être prêts à envoyer des troupes à l’endroit désigné selon l’ordre.
– Activer les équipes de renseignement et surveiller en permanence vos quartiers et zones.
– Toutes les forces, des agents aux Bassidji, doivent porter des vêtements ou agir sous des couvertures approuvés.
– En cas d’arrestation de malfaiteurs, les remettre à l’Organisation du renseignement du Corps des pasdarans de Téhéran en coordination avec la sous-direction du renseignement de ce quartier général.
– Prendre les mesures de protection nécessaires pour protéger les QG concernés (casernes, QG de district, QG de bataillon, bases et zones des Bassidj, et bâtiments et centres liés au corps des pasdarans).
– Renforcer les patrouilles de renseignement et opérationnelles autour des lieux et installations classifiés et se préparer à défendre et protéger ces lieux.
– L’utilisation d’armes à feu pour défendre les centres et quartiers militaires subordonnés (casernes, QG de district, bases du Bassidj et bâtiments et lieux liés au corps des pasdarans) est conforme aux règlements promulgués.
– En raison de la possibilité de lancer des paquets explosifs et des objets lourds depuis les ponts, prenez les mesures nécessaires.
– Enregistrer les adresses des maisons et des bâtiments où des slogans hostiles au régime ont été entendus et signalez-les à la sous-direction du renseignement de cette base pour que des mesures judiciaires soient prises.
– D’autres ordres seront communiqués en fonction de la situation et des conditions de temps.

Signé : Le colonel Reza Garshasabi, commandant de la base opérationnelle Fatah du corps des pasdarans au QG Mohammad-Rassoulollah à Téhéran.

Destinataires :
L’unité de sécurité Imam Reza
L’unité de sécurité Imam Sajjad
Bases de la résistance du Bassidj : Hamzeh, Meghdad, Habib, Moslem et Abou Zar.

Conseil national de la Résistance iranienne
Commission de la sécurité et du contreterrorisme
Le 28 octobre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe