samedi, février 4, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeOrdres et directives définis par le commandant en chef des pasdarans, du...

Ordres et directives définis par le commandant en chef des pasdarans, du QG des forces de sécurité aux commandants provinciaux des pasdarans

Ordres et directives définis par le commandant en chef des pasdarans, du QG des forces de sécurité aux commandants provinciaux des pasdarans
(Numéro 6)

– En raison de sa faiblesse sur le terrain, l’ennemi a largement recouru à des opérations de division, notamment contre les bases affiliées au corps des pasdarans.

– En arrêtant de manière ciblée les meneurs des émeutes sur le terrain, éradiquez les sources les plus importantes de l’ennemi sur le terrain.

– Utiliser tout le potentiel des médias pour mettre en œuvre le Jihad d’explication.

– Les samedis, marqués par l’ennemi comme le jour du feu et de la rage pour appeler à la protestation, vous devez étendre considérablement la sécurité géographique du pays et assurer la prévention de tout rassemblement.

Document n° 7 [La section B est exclue de ce document]

Date : 16 octobre 2022

Commandement général du corps des pasdarans

Aux commandants provinciaux du corps des pasdarans

Ultra confidentiel

Objet : Notification des approbations de réunions

Cette directive, qui représente les ratifications du quartier général Imam Ali [Commandement central chargé de réprimer le soulèvement à travers les provinces] le 13 octobre 2022, est présentée pour être mise en application.

A : Évaluation de la situation

1. L’ennemi cherche à perturber le secteur de l’énergie. Les provinces ayant un secteur énergétique actif doivent se concentrer sur la prévention de tout problème à cet égard.

2. Bien qu’ils aient reçu les salaires convenus du gouvernement, certains entrepreneurs ont refusé de payer les salaires des travailleurs. Des mesures immédiates doivent être prises pour payer les arriérés de salaire des travailleurs.

3. L’ennemi opte pour la production et le système de transport pour endommager l’économie. Par conséquent, les provinces qui sont performantes dans l’industrie du transport et du camionnage doivent envisager des mesures préventives à cet égard.

4. En raison de sa faiblesse sur le terrain, l’ennemi a fortement recours à des actions de sabotage, notamment contre les bases affiliées au corps des pasdarans.

C : Ratifications

1. En ce qui concerne l’évaluation susmentionnée sur la prise de mesures et de dispositions préventives, en particulier dans les secteurs de l’énergie, du travail, de la production et des transports, ainsi que des services sociaux généraux, procédez afin de démarrer une semaine paisible avec l’objectif d’éradiquer la sédition.

2. Prendre des mesures préventives basées sur les trois actions suivantes concernant les protestations des enseignants et des étudiants :

– Informer pleinement les directeurs d’école sur les complots des ennemis pour tromper la nouvelle génération d’élèves.

– Informer les enseignants sur leur mission éducative et sur la manière de guider les élèves en se basant sur des documents convaincants pour montrer les conspirations des ennemis contre la nouvelle génération. Le travail de sape que les écoles identifient est une conspiration mondiale.

– Guidez les élèves lors de séances d’information et de réflexion sur les conspirations de l’ennemi ainsi que sur les conséquences de la violation des normes.

3. Rechercher et identifier les sources de provocation publique et les neutraliser par la prévoyance, la patience et le Jihad d’explication.

– En procédant à l’arrestation ciblée et intelligente des leaders sur les lieux des émeutes, éliminez les sources de départ les plus importantes de l’ennemi sur le terrain.

– Utilisez tout le potentiel des médias pour mettre en œuvre le djihad de l’explication. D’abord, neutralisez les efforts de l’ennemi, puis prenez des contre-mesures décisives.

4. En ce qui concerne les manifestations de travailleurs, les grèves du bazar et les sit-in, adopter des mesures préventives fondées sur les considérations suivantes :

– Tenir des réunions d’information avec les responsables des institutions industrielles, les syndicats, les anciens des guildes marchandes et les représentants des différentes couches sociales et insister sur la poursuite des services au public.

– L’Organisation des renseignements du Corps des gardiens de la révolution islamique et les commandants provinciaux du Corps des gardiens de la révolution islamique doivent assurer le suivi des arriérés des travailleurs et les payer dès que possible pour empêcher l’ennemi de s’emparer de leurs justes protestations.

5. Selon la mission assignée, l’appel et le déploiement des troupes doivent être planifiés en conséquence afin d’éviter leur usure quantitative et qualitative.

6. Les samedis, marqués par l’ennemi comme le jour du feu et de la rage et l’appel aux protestations, vous devez étendre largement la sécurité géographique du pays et veiller à empêcher tout rassemblement et toute réunion. Les soi-disant « samedis » sont un bras de fer de l’ennemi impuissant. Il faut continuer à prendre des précautions, et il est très important de rester prêt.

7. Éliminer la conspiration mondiale à proprement parler contre la révolution grâce à votre fermeté et à une combinaison de logique et d’apport de raisons scientifiques, en utilisant le djihad d’explication, du contrôle physique, de l’opération de renseignement, de l’opération psychologique, de la cyber-guerre et de la guerre cognitive.

8. Les mesures annoncées dans les ratifications et les annonces publiées sont particulièrement soulignées dans les cas suivants :

– Ne pas porter ni utiliser d’armes à feu et d’armes létales dans les opérations de répression.

– Les bassidjis et le FARAJA [abréviation en persan du commandement des forces de sécurité de l’État] ne doivent pas pénétrer dans les universités, les écoles et les centres éducatifs.

– Informer pleinement les forces jusqu’aux rangs les plus bas.

– Arrestation ciblée des éléments efficaces de l’ennemi : Les individus qui sont restés sur le terrain au cours des 25 derniers jours représentent le moteur des émeutiers. Par conséquent, arrêtez-les et neutralisez-les.

9. Celui qui agit sur le terrain gagne. Maintenant, il est temps d’être prévoyant. Neutralisez les complots de l’ennemi par la rhétorique et les actions révolutionnaires, le djihad de l’explication, l’offre de sagesse, et l’utilisation de personnes influentes et de clercs renommés, etc. Faire revenir patiemment les jeunes au front de la révolution, ceux qui sont passés à l’adversaire sur la base des émotions.

Général de division Hossein Salami, commandant en chef du Corps des gardiens de la révolution islamique et commandant du quartier général du centre de sécurité Imam Ali.

Conseil national de la Résistance iranienne
Commission de la sécurité et du contre-terrorisme
Le 25 octobre 2022