dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsSeize personnes pendues en six jours en Iran

Seize personnes pendues en six jours en Iran

 CNRI – Au cours des six derniers jours, le régime iranien a pendu 16 prisonniers à Téhéran, Ispahan, Chiraz, Kerman, Zahedan et Khach. Selon des informations de l'intérieur de l'Iran, le 12 mai, deux prisonniers nommés Mohsen Sadeghi, 35 ans, et Reza Choupani, 40 ans, ont été pendus à la prison centrale d'Ispahan. Une femme de 37 ans, mère de deux enfants, nommée Maryam Reza’ipour est en isolement depuis le 10 mai en attente de sa pendaison.

Les 10 et 11 mai, trois autres détenus ont été pendus dans la même prison. Il s’agissait de Mahmoud Karimi, 27 ans, Hossein Baqeri, 32 ans, et Alireza Malek Mohammadi, 35 ans.

Les personnes suivantes ont également été exécutées ces six derniers jours :

Le 11 mai, deux prisonniers, Mohammad Mehdi Kh. et Reza Gholi S. ont été pendus à la prison de Zahedan (ISCA News, 11 mai 2009).

Le 9 mai, deux prisonniers identifiés par leurs seules initiales, A. M, 29 ans, et A. R, 36 ans, ont été pendues à la prison d’Adelabad de Chiraz (ISCA News, 9 mai 2009).

Le 7 mai, un jeune de 24 ans, a été pendu à la sinistre prison d'Evine, à Téhéran.

Le 7 mai, une femme et quatre hommes, nommés Sorour, Mahmoud Mohammadi, Majid P., Saïd D. et Sattar N., ont été pendus à la prison de Kerman (Agence de presse Fars).

Le 6 mai, le prisonnier Abdolbarat Nourzehi a été exécuté à la prison Khach.

Cela porte le nombre total des exécutions cette année à 181, indiquant une augmentation de 70 % par rapport à la même période de l'an dernier.

Le nombre croissant des peines de mort par le régime des mollahs indique que dans sa phase terminale, la dictature religieuse n'a d'autre choix que de traiter avec la montée de la résistance et des manifestations populaires par des exécutions barbares et médiévales.

La Résistance iranienne appelle toutes les organisations internationales des droits de l'homme, en particulier le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, à condamner la détérioration de la situation des droits humains en Iran, et à renvoyer le bilan de ce régime devant le Conseil de sécurité de l’ONU en vue d’adopter des mesures immédiates et contraignantes pour mettre fin à la peine capitale en Iran.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 12 mai 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe