mardi, janvier 31, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsOnze pendaisons en marge des manifestations des enseignants en Iran

Onze pendaisons en marge des manifestations des enseignants en Iran

Le mercredi 23 juillet, la dictature religieuse a pendu un groupe de dix détenus à la prison de Gohardacht à Karadj (banlieue de Téhéran) et un prisonnier à Ispahan, alors que les enseignants manifestaient pour obtenir la libération de leurs collègues emprisonnés et revendiquer leurs droits.

Devant le mécontentement grandissant de la population et l’incapacité du régime a répondre aux demandes légitimes de la majorité des Iraniens vivant sous le seuil de pauvreté, le régime intégriste, qu’on assimile en Iran à Daech, a de plus en plus recours à la terreur pour régner.

Dans son communiqué du 23 juillet, Amnesty International a révélé le chiffre terrifiant de près de 700 exécutions en six mois en Iran : «L’augmentation alarmante du nombre d’exécutions au premier semestre 2015 brosse un tableau sinistre de l’appareil étatique qui procède à des homicides judiciaires prémédités à grande échelle ».

La Résistance iranienne appelle l’ensemble de la population, notamment la jeunesse vaillante, à protester contre la situation catastrophique des droits de l’homme dans le pays et à se porter en aide aux familles des victimes de la répression. Elle appelle également la communauté internationale à adopter une politique de fermeté vis-à-vis des crimes du régime.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 juillet 2015

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe