mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsONU : La délégation d’Ahmadinejad se rétrécit considérablement en raison de problèmes...

ONU : La délégation d’Ahmadinejad se rétrécit considérablement en raison de problèmes de visa

Sample ImageCNRI – Mahmoud Ahmadinejad, le président du régime iranien, a été contraint d'assister à la 64e session de l'Assemblée générale des Nations Unies avec une délégation beaucoup plus restreinte que prévu en raison de son incapacité à obtenir des visas.

Il avait demandé des visas pour une délégation de 122 membres par le biais de l'ambassade de Suisse à Téhéran qui représente les intérêts américains en Iran.

Les détails de certains membres de la délégation qui n’ont pu accompagner Ahmadinejad lors de sa visite à New York sont les suivants :

Morteza Bakhtiari, ministre de la Justice, membre du Corps des gardiens de la révolution (CGR). C’est un des principaux responsables du régime impliqués dans la répression et les excutions dans les prisons. Il a joué un rôle majeur dans le massacre de quelque 30.000 prisonniers politiques en 1988 et a été impliqué dans la répression du récent soulèvement en Iran.

Le général Mohammad Javad Kamand-Zadeh, membre de l’état-major commun de commandement du CGR et actuellement en charge des conscrits.

Ali Zabihi, conseiller d'Ahmadinejad.

Le général Hossein-Pour, pilote d’Ahmadinejad, qui a insisté pour l'accompagner dans ce voyage.

Un groupe de membres du CGR et du ministère du Renseignement (Vevak) qui avait prévu de l'accompagner pour travailler sous couvert d’agents de sécurité et de journalistes, n’a pas non plus obtenu de visas.

D'autres personnes que le ministère des Affaires étrangères du régime avait prévu d'envoyer comme membres de l'organisme chargé des « affaires des Iraniens à l’étranger », n’ont pu obtenir l'autorisation d'entrée aux Etats-Unis. Parmi les autres personnes qui n'ont pu l'accompagner dans ce voyage figuraient des membres du Parlement des mollahs.

La venue d'Ahmadinejad a suscité l'indignation des Iraniens en exil. En solidarité avec le soulèvement du pays, ils se sont rassemblés devant l'ONU à New York pour protester contre sa visite. La protestation symbolise la volonté du peuple iranien de renverser le régime des mollahs.

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général des Nations unies, les chefs d'Etats et les autorités participant à la session de l'Assemblée générale à adopter des décisions fermes et des mesures contraignantes contre le régime iranien. Elle leur demande également de répondre positivement aux demandes du peuple iranien pour l’instauration de la démocratie, de la liberté et la reconnaissance de la Résistance iranienne.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 septembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe