vendredi, décembre 9, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceParlementaires et personnalités politiques en Allemagne appellent à la protection d’Achraf

Parlementaires et personnalités politiques en Allemagne appellent à la protection d’Achraf

Ingrid HoltzhüterCNRI – Un groupe important de députés du Bundestag allemand de divers partis politiques (CDU, SPD et parti de Gauche), et de personnalités politiques et sociales ont écrit une lettre commune à la Haut commissaire aux Droits de l’homme de l’ONU, au chef de la délégation de l’ONU en Irak et au représentant permanent allemand au siège européen de l’ONU à Genève, pour mettre l’accent sur les droits fondamentaux des résidents d’Achraf et demander la protection du camp sur les bases des conventions internationales, la garantie de leur sécurité face à toute attaque et l’interdiction de tout déplacement forcé.

Cette lettre a été adressée aux autorités de l’ONU par Ingrid Holtzüter, présidente du Comité allemand pour un Iran Libre.

Intitulée « La Cité d’Achraf : Appel à l’aide urgent et solution pour éviter une nouvelle tragédie », leurs lettre affirme que « la répression de l’opposition a toujours été une demande directe de la dictature religieuse au pouvoir en Iran dont l’absence de légitimité a été clairement démontrée par le soulèvement populaire. Les 36 détenus et les résidents du camp craignent la répétition des violences sanglantes de la fin juillet et mènent depuis cette date une grève de la faim qui met la vie d’un bon nombre d’entre eux en danger. Nous nous joignons à la grave préoccupation d’Amnesty International pour les 36 résidents du camp qui sont en détention et demandons leur libération immédiate. »

Les signataires rappellent qu’ « Achraf et ses résidents entrent dans le cadre de la responsabilité de la MANUI sur la base de la résolution du conseil de sécurité. Ils doivent bénéficier des droits élémentaires et de la protection stipulés dans la IVe convention de Genève ».

« Nous proposons que la MANUI et le haut commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme trouvent les mécanismes pour l’installation d’une mission d’observation afin d’empêcher un nouveau bain de sang contre les résidents d’Achraf et donnent aux résidents menacés les garanties nécessaires dans ce domaine. Il est fortement nécessaire de trouver une solution humanitaire. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe