jeudi, décembre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeLe siège de Ghouta Est est un crime de guerre et fermement...

Le siège de Ghouta Est est un crime de guerre et fermement condamné

Le siège de Ghouta Est est un crime de guerre et fermement condamné

À moins que le régime iranien ne soit expulsé et que le CGRI ne soit expulsé de Syrie, la guerre et la crise se poursuivront.

La Résistance iranienne condamne fermement le bombardement brutal et les tueries impitoyables de personnes sans défense de Ghouta Est et l’imposition d’un siège criminel sur cette zone. Tout en saluant le peuple résistant de la Syrie, La Résistance iranienne offre ses plus sincères condoléances et sympathie aux familles endeuillées, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Les bombardements et le siège de Ghouta Est sont sans aucun doute un crime de guerre et leurs auteurs doivent être traduits en justice. Un grand nombre de citoyens ont été tués lors des bombardements ces derniers jours, dont un certain nombre de femmes et d’enfants.

Le crime contre l’humanité à Ghouta-Est, ainsi que dans d’autres parties de la Syrie, est pleinement commis avec la participation active et le soutien du régime des mollahs, du Corps des gardiens de la révolution islamiques (CGRI) et de leurs milices. L’expulsion de ce régime et l’expulsion du CGRI et de ses mercenaires de Syrie est indispensable pour mettre fin à la guerre et à la crise, et pour rétablir la paix et la tranquillité dans ce pays et au Moyen-Orient.

Le silence et l’inaction de la communauté internationale face à ces crimes encouragent le massacre du peuple syrien, et en particulier le régime des mollahs et le CGRI, à poursuivre et à intensifier ces crimes.

La moitié des 400 000 habitants de Ghouta Est, qui est assiégée depuis 5 ans, sont des enfants. Le dictateur syrien empêche le départ des blessés et des centaines de personnes gravement malades qui ont besoin d’être immédiatement retirées de la région.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 février 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe