dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Terrorisme & intégrismeLe chef des imams du vendredi en Iran : C’est Khamenei...

Le chef des imams du vendredi en Iran : C’est Khamenei qui conduit la guerre en Syrie ; Le problème de l’Egypte c’est qu’elle n’a pas de guide suprême !

Javad Zarif, ministre des affaires étrangères des mollahs : l’attaque chimique en Syrie est le fait de groupes de l’opposition !

Alors que l’attaque chimique et le massacre de la population en Syrie a soulevé la colère et le dégoût de la communauté internationale contre le dictateur syrien et le fascisme religieux au pouvoir en Iran qui ont tous deux commis ce crime, hier soir, le ministre des Affaires étrangères de Rohani, Mohammad Javad Zarif a pris la défense d’Assad. Avec une incroyable perversité il a accusé l’Armée syrienne libre de l’attaque chimique. « Si l’usage d’armes chimique s’avère vraie, a-t-il osé, cela a été utilisé sans le moindre doute par des groupes terroristes et Takfiri qui voient dans leur intérêt l’escalade et l’internationalisation de la crise syrienne. » (ISNA, 21 aout)

De son côté le général des pasdaran Yahya Rahim Safavi, conseiller militaire de Khamenei et ancien commandant en chef des gardiens de la révolution, a reconnu que pour « le maintien de la paix, de la sécurité et le retour à la stabilité en Syrie », plus de 50.000 forces paramilitaires ont été déployées et organisées en Syrie en soutien à Assad (agence Mehr, affiliée au ministère du Renseignement, 21 aout). il s’agit des forces criminelles organisées sous la supervision de Ghassem Soleimani et la Force Qods.

La veille de l’attaque chimique barbare, le mollah Reza Taghavi, chef du conseil politique des imams du vendredi en Iran, avait déclaré : “Aujourd’hui, c’est [Khamenei] qui dirige le Sud-Liban, qui fait relever la tête à Gaza avec son leadership, qui a rendu la Syrie résistante face aux Takfiris (…) Les Egyptiens n’ont pas de guide suprême et c’est pour ça qu’il y a ces massacres dans leur pays. »

Hier, la présidente élue de la Résistance iranienne Maryam Radjavi a condamné avec force le massacre barbare des innocents à Damas et appelé à une action urgente de la communauté internationale. « C’est avec l’envoi de hordes de pasdarans, de toutes sortes d’armes et de dizaines de milliards de dollars de la richesse du peuple opprimé d’Iran, que le fascisme religieux au pouvoir en Iran maintient le régime criminel au pouvoir en Syrie. »

Ahmad El-Jarba, dirigeant de la coalition de l’opposition syrienne a déclaré le 18 aout au journal arabe Al-Hayat que « les véritables gouvernants de la Syrie, sont les commandants des pasdaran. Les pasdaran se battent contre nous dans les rues de Damas. Ghassem Soleimani commande les opérations militaires. Les miliciens irakiens sur ordre de l’Iran sont envoyés se battre en Syrie. Maliki fait entrer des combattants intégristes et extrémistes en Syrie et donne la permission aux avions iraniens qui transportent des armes de traverser l’espace aérien irakien. Les Houthis viennent du Yémen avec l’aide du régime iranien et Hassan Nasrollah a reconnu être un soldat du guide suprême pour tuer le peuple syrien. L’armée d’Assad s’est effondrée. Aujourd’hui nous sommes face à une armée dirigée par le régime iranien qui nous a imposé une guerre totale avec des armes sophistiquées. »

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 22 août 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe