vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsLa Résistance iranienne appelle à un arrêt des exécutions de prisonniers au...

La Résistance iranienne appelle à un arrêt des exécutions de prisonniers au Khouzistan d’Iran

CNRI – Selon les médias officiels onze hommes – Abdullah Suleymani, Abdulreza Sanawati Zergani, Qasem Salamat, Mohammad Jaab Pour, Abdulamir Farjallah Jaab, Alireza Asakreh, Majed Alboghubaish, Khalaf Derhab Khudayrawi, Malek Banitamim, Sa’id Saki et Abdullah Al-Mansouri – sont sur le point d’être exécutés dans la province du Khouzistan, dans le sud-ouest de l’Iran.  La télévision d’Etat au Khouzistan a diffusé des confessions forcées et déformées qui leur sont attribuées ce qui est une tactique habituelle du ministère des renseignements (VEVAK) pour préparer un crime. 

Le 4 juillet 2006, le procureur général de la ville d’Ahwaz, dans le sud-ouest, Iraj Amirkhani, a déclaré, « la peine maximum (la mort) a été requise pour 22 personnes impliquées dans les attentats d’Ahwaz. »

Ces deux dernières années, Ahwaz la capitale provinciale et d’autres grandes villes au Khouzistan ont été le théâtre de soulèvements et de protestations anti-gouvernementales par la population déshérités de cette région. Un grand nombre de jeunes avaient été arrêtés durant les protestations. Les bourreaux du régime avaient torturés et assassinés de nombreux détenus et en avaient jeté les corps devant leurs domiciles.

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU, le Conseil de sécurité, le rapporteur spécial des droits de l’homme et le Conseil des droits de l’homme, ainsi que les autres organisations internationales des droits de l’homme à prendre des mesures urgentes pour empêcher les exécutions. 
 
Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 novembre 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe