dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Vague d’arrestations à la veille de la rentrée scolaire

Iran : Vague d’arrestations à la veille de la rentrée scolaire

ImageCNRI, 23 Septembre – A la veille de la rentrée scolaire et par crainte des soulèvements et des protestations lycéennes et étudiantes, le régime des mollahs s’est lancé dans une nouvelle vague de répression à Téhéran et dans les autres villes du pays.

Durant cette campagne de répression, lancée il y a quelques semaines et baptisée “Victoire” sous prétexte de "combattre les fauteurs de troubles", des milliers de personnes, spécialement des adolescents, ont été arrêtés sous divers prétextes.

Le général Reza Zareï, commandant des forces de sécurité de l’Etat (FSE) de la province de Téhéran a annoncé que dans la capitale au moins 12.500 personnes avaient été arrêtées, dont 64% étaient âgés de 25 à 29 ans et 55 % d’entre eux n’avaient pas leurs baccalauréats.

Notant que ces derniers jours plus de 400 patrouilles mobile et motorisées ont été mises en opérations à Téhéran, il a annoncé que 3000 fauteurs de troubles supplémentaires ont été identifiés et arrêtés et que 227 ont été sanctionnés par la justice avec des peines de prison.

Parallèlement à ces vagues d’arrestations, des châtiments dégradants et inhumains contre les jeunes continuent. Ces deux dernières semaines, les forces répressives ont fait défiler des dizaines de jeunes enchaînés dans les rues de Téhéran et de Babol (nord de l’Iran).

Dans la province de l’Azerbaïdjan de l’est, les FSE ont arrêté des centaines de jeunes à Tabriz et dans d’autres villes de la province sous de multiples prétextes. Le général Nosrati, commandant des FSE de la province a déclaré que 235 personnes avaient été arrêtées et jugées dans ce cadre dans la ville de Tabriz.

La Résistance iranienne attire l’attention des organisations internationales des droits de l’homme sur la nouvelle vague de répression, d’arrestations et de pendaisons publiques en Iran. Elle appelle l’Assemblée générale des Nations Unies à adopter une ferme résolution condamnant les violations constantes et flagrantes des droits de l’homme en Iran par le régime inhumain des mollahs.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance  iranienne
Le 23 septembre 2005

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe