samedi, décembre 10, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceDes milliers de personnes participent au rassemblement " En marche vers la...

Des milliers de personnes participent au rassemblement  » En marche vers la liberté  » à Berlin

Des milliers de personnes participent au rassemblement " En marche vers la liberté " à Berlin

Des milliers de personnes participent au rassemblement  » En marche vers la liberté  » à Berlin, en solidarité avec la Résistance iranienne et les soulèvements en Iran

Le 23 juillet, tenant haut les bannières du Sommet Mondial Iran Libre 2022 et les photos de Massoud et Maryam Radjavi, les leaders de la Résistance iranienne, des milliers d’Iraniens se sont rassemblés à Berlin et ont exprimé leur forte détermination à poursuivre et à s’engager pour un changement de régime en Iran.

Défiants et dynamisés par les conspirations et les complots terroristes du régime iranien à l’intérieur de l’Albanie qui visaient à faire taire la voix de la résistance cette année, les militants de la Résistance iranienne ont appelé la communauté internationale à considérer le régime de Téhéran pour ce qu’il est et à se joindre à leur lutte contre la théocratie au pouvoir en Iran qui a apporté l’extrémisme et la dévastation au Moyen-Orient et l’insécurité dans d’autres régions du monde.

Des milliers de personnes participent au rassemblement " En marche vers la liberté " à Berlin

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI, a envoyé un message vidéo au rassemblement.

« Quelle est la politique correcte et efficace contre la théocratie au pouvoir en Iran et sa Gestapo ? La réponse correcte et efficace aux mollahs se résume à un mot, « fermeté », et non à des courbettes », a déclaré Mme Radjavi, ajoutant : « L’ancien chef de l’organisation allemande du Renseignement a révélé que le régime iranien était derrière plusieurs opérations terroristes après la signature du JCPOA, mais les Européens ont gardé le silence parce qu’ils ne voulaient pas compromettre l’accord nucléaire avec l’Iran. »
« Ainsi, messieurs, vous avez raté le JCPOA et devez à la place faire face au terrorisme du régime alors qu’il se rapproche de la bombe nucléaire. En vérité, pendant combien de temps voulez-vous laisser le monstre du terrorisme et de l’intégriisme vous mener en bateau ? »
« Quel genre de politique est-ce là ? Ses victimes sont les ressortissants occidentaux en Iran. Bien sûr, les principales victimes ont toujours été et continuent d’être le peuple iranien et la Résistance. »

De nombreux législateurs allemands se sont joints au grand rassemblement et se sont adressés à la foule en exprimant leur soutien au Conseil national de la Résistance iranienne et à sa principale organisation disposant d’un solide réseau à l’intérieur de l’Iran, l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran.

Des extraits de ces discours sont repris ci-dessous :

Eduard Lintner, Secrétaire d’État parlementaire auprès du Secrétaire fédéral de l’Intérieur (1991-1998)

L’affaire Assadi n’est pas seulement une question belge, car Assadi figure sur la liste des terroristes de l’UE. Le régime des mollahs menace de prendre des doubles nationaux en otage. La condamnation d’Assadi est un signal important de la fin de l’impunité de Téhéran. La question que nous devons maintenant nous poser est la suivante : cela peut-il modifier le comportement de l’Iran ? La réponse est clairement non. Nous ne pouvons pas permettre au régime des mollahs de prendre des otages européens. Nous avons besoin d’un changement de stratégie dans notre politique envers Téhéran.

Un mouvement bien organisé qui peut conduire l’Iran vers un avenir démocratique existe. Il est dirigé par Mme Radjavi, l’OMPI et le CNRI. Ils peuvent vraiment renforcer notre position lorsque nous traitons avec le régime des mollahs.

https://twitter.com/iran_policy/status/1550783681031245824?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1550783681031245824%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.ncr-iran.org%2Fen%2Fnews%2Fthousands-participate-in-on-the-march-to-freedom-rally-in-berlin-in-solidarity-with-the-iranian-resistance-and-uprisings-in-iran%2F

Dr. Franz-Josef Jung – Ministre fédéral de la Défense (2005-2009)
Le régime iranien a fait preuve de violence et de torture. Nous devons tous être conscients que ce régime n’aurait pas plus de pouvoir s’il n’utilisait pas la violence pour réprimer le peuple iranien.

L’Europe voit clairement que le peuple iranien ne veut pas de la théocratie des mollahs et ne veut pas retourner à la dictature du Shah. Ils veulent la démocratie. Mme Radjavi présente le plan en dix points depuis des années. Il promet le succès pour la culture fantastique de l’Iran. L’Iran peut rapidement devenir un pays puissant et dynamique.

Le régime des mollahs doit savoir que son temps est écoulé. L’Iran ne sera un partenaire sérieux du monde que s’il est un pays libre et respecte les droits de son peuple. Nous n’en sommes pas encore là. Nous devons soutenir la Résistance iranienne pour atteindre cet objectif. De nombreux gouvernements occidentaux adoptent encore une approche de complaisance. Cela n’aide pas le peuple iranien. Le traité que nous avons vu en Belgique n’est qu’un exemple.

Christoph de Vries – Membre de la Commission parlementaire de contrôle des services de renseignement fédéraux

La répression et le terrorisme sont un signe de faiblesse, pas de force. Le régime iranien est sur la voie de la chute. Le traité que le gouvernement belge envisage ne doit pas passer. Assadi a joué un rôle dans un complot terroriste. Il ne doit pas être libéré. Il ne doit pas bénéficier de l’impunité. S’il est libéré, cela ouvrira les vannes du terrorisme en Europe.

Nous voulons un Iran libre et démocratique. Le peuple iranien veut se débarrasser du régime dictatorial. Vous avez mon soutien.

L’événement d’aujourd’hui a également été marqué par les discours des représentants des associations de la jeunesse iranienne et d’autres communautés iraniennes en Europe. Ils ont admiré le courage de la Résistance iranienne et sa détermination à renverser le régime des mollahs. Ils ont également dénoncé la politique de complaisance des puissances européennes à l’égard du régime.

« Nous assistons à une coopération entre l’Allemagne et Téhéran au cours des 40 dernières années. Pendant cette période, le régime a exécuté plus de 100 000 combattants de la liberté et a exporté le terrorisme dans le monde entier. Un diplomate du régime a tenté de faire exploser un grand rassemblement de la Résistance. Nous n’avons toujours pas vu le gouvernement allemand prendre des mesures sérieuses à cet égard », a déclaré le représentant des communautés de jeunes iraniens.

« C’est un mouvement de Résistance qui est fort, organisé, réparti sur les cinq continents, et avec une légitimité sans précédent. Ce mouvement de Résistance a mis les défenseurs de la politique de complaisance à genoux dans une campagne qui a duré 18 jours dans les rues d’Europe et d’Amérique. C’est la fierté de tout Iranien d’avoir une telle organisation et un tel mouvement », a déclaré un représentant de l’association des experts iraniens.

« Les membres de l’OMPI ont prouvé qu’ils ne se rendront pas aux pressions, à la répression ou à la complaisance. Ils sont un trésor national. Ils mettront les mollahs à genoux », a-t-il conclu.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe