vendredi, février 3, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsUn 105e jour du soulèvement, avec des manifestations pour le 40e jour...

Un 105e jour du soulèvement, avec des manifestations pour le 40e jour de deuil des martyrs à Téhéran et en province

Un 105e jour du soulèvement, avec des manifestations pour le 40e jour de deuil des martyrs à Téhéran et en province

Soulèvement en Iran – N°207

« Jurons sur le sang de nos camarades de résister jusqu’au bout », « à bas Khamenei, maudit soit Khomeiny », « Hamidreza n’est pas mort, c’est Seyed Ali [Khamenei] qui est mort »

Le jeudi 29 décembre, au 105e jour de l’insurrection, la cérémonie du 40e jour de deuil du martyr Hamidreza Rouhi s’est tenue au cimetière de Behecht-Zahra à Téhéran en présence d’une foule nombreuse. Les gens se sont rassemblés malgré le déploiement des forces répressives qui voulaient les en empêcher. La cérémonie a vite tourné en une manifestation de colère contre le régime. Les gens scandaient « jurons sur le sang de nos camarades de résister jusqu’au bout », « Hamidreza n’est pas mort, c’est Seyed Ali [Khamenei] qui est mort », « à bas le dictateur », « c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] », « nous n’avons pas donné de morts pour des compromis et nous courber devant un assassin de guide », « à coups de canon, de char ou de mitraille, que les mollahs aillent au diable » et « cette fleur effeuillée en offrande à la patrie ». Les agents ont attaqué la foule à coups de matraque et tiré des gaz lacrymogènes, des bombes assourdissantes et des balles de grenaille. Cependant les gens se sont rassemblés, ont allumé feux et formé des barrages routiers, n’hésitant pas à affronter les agents. D’autres personnes à Behecht Zahra ont accompagné les manifestants en klaxonnant et en bloquant les routes avec leurs véhicules.

A Dehgolan, au Kurdistan, s’est tenue la cérémonie du 40e jour de deuil du martyr du soulèvement Mohsen Niazi avec une large participation des habitants. Les gens scandaient « à bas Khamenei » et « à bas les pasdarans ». Les habitants d’Izeh ont assisté à la même cérémonie pour les martyrs Milad Saïdian-Jou et Reza Shariati en scandant « Khamenei est un meurtrier, son régime est illégitime ».

A Marvdacht, la cérémonie du 40e jour de deuil du martyr Arman Emadi s’est tenue avec les slogans « jurons sur le sang de nos camarades de résister jusqu’au bout », «pasdarans, miliciens du Bassidj, vous êtes notre Daech » et « nous n’avons pas donné de morts pour des compromis et nous courber devant un assassin de guide ». À Semirom (province d’Ispahan), la cérémonie du 40e jour de deuil du martyre Ali Abbasi s’est transformée en une manifestation de masse avec les slogans « à bas Khamenei, maudit soit Khomeiny » et « mon frère martyr, je te vengerai ». À Ahwaz, les gens ont scandé « Je tuerai celui qui a tué ma sœur » à la cérémonie du 40e jour de deuil de la martyre Atefeh Na’ami.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance irainenne (CNRI) a déclaré qu’aujourd’hui à l’occasion du 40e jour de deuil de martyrs héroïques comme Hamidreza Rouhi à Téhéran, Mohsen Niazi à Dehgolan, Reza Shariati à Izeh, Ali Abbasi à Semirom, Arman Emadi à Marvdasht et Atefeh Na’ami à Ahwaz, les Iraniens à travers tout l’Iran ont lancé « à bas Khamenei ». Ils ont montré ainsi que le peuple iranien est prêt à aller jusqu’au bout pour le renversement du régime.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 décembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe