vendredi, janvier 27, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsLe 78e jour du soulèvement marqué par les manifestations des Baloutches à...

Le 78e jour du soulèvement marqué par les manifestations des Baloutches à Zahedan et au Sistan-Baloutchistan

Le 78e jour du soulèvement marqué par les manifestations des Baloutches à Zahedan et au Sistan-Baloutchistan

Soulèvement en Iran – N°167

« A bas Khamenei », « à bas les pasdarans », « à bas la milice du Bassidj », « Kurdes et Baloutches sont frères, ils ont soif de renverser Khamenei »

Ce vendredi 2 décembre, au 78ème jour du soulèvement, des milliers de personnes à Zahedan ont manifesté dans les rues après la prière du vendredi. La foule scandait « à bas Khamenei », « à bas le dictateur », « Kurdes et Baloutches sont frères, ils ont soif de renverser Khamenei », « Khamenei, honte à toi, dégage du pays », « à bas les pasdarans », « à bas les miliciens du Bassidj » et « on ne veut pas d’un gouvernement tueur d’enfants, on n’en veut pas ». Les femmes libres de Zahedan scandaient : « Je tuerai celui qui a tué mon frère », « avec hijab ou sans hijab, en marche vers la révolution » et « le pervers c’est toi, la femme libre c’est moi ».

Les forces répressives s’étaient déployées dans plusieurs rues de Zahedan, y compris Khayam et Beheshti, par peur des manifestations. Elles ont tiré sur les gens dans la rue Modaresse et à l’intersection Khayam, Beheshti et Mirzai Shirazi. Des jeunes portait une grande pancarte dans la manifestation d’aujourd’hui, qui disait : « Iran, sois tranquille, le Balouchistan et le Kurdistan sur leur honneur, ne t’abandonneront pas ».

Dans d’autres villes de la province du Sistan-Baloutchistan, notamment Iranshahr, Khash, Zehak et Chabahar, de grandes foules de fidèles ont manifesté dans les rues après la prière du vendredi en criant « à bas Khamenei », « à bas les miliciens du Bassidj » et « à bas le dictateur ». À Chabahar, des hélicoptères des pasdarans survolaient la ville. Hier soir, les habitants de Zahedan sont descendus dans la rue en lançant des slogans contre Khamenei. Les jours précédents, le régime avait fait venir des renforts des villes voisines et de la province.

Vendredi matin s’est déroulée à Arak la cérémonie du 40e jour de deuil du martyr Sina Malayeri, en présence de la population au rythme de « pasdarans, miliciens du Bassidj, vous êtes notre Daech».

Hier soir, de jeunes insurgés ont attaqué la milice du Bassidj du 1er district de Kermanchah avec des cocktails molotov et incendié une banderole de la milice dans la ville de Rask, au Sistan-Baloutchistan. De jeunes rebelles ont attaqué une base de la milice du Bassidj à Gorgan avec des grenades artisanales et détruit une grande bannière de Khomeiny et Khamenei à Bandar Abbas à coups de cocktails molotov.

Mme Maryam Radjavi a déclaré qu’aujourd’hui, les compatriotes baloutches ont à nouveau rejoint l’ensemble de l’Iran pour demander justice pour les martyrs qui ont sacrifié leur vie pour la liberté en Iran. Elle a salué le courage des femmes baloutches qui ont mis en avant le rôle d’avant-garde des femmes dans la lutte contre les mollahs au pouvoir avec le slogan « avec hijab ou sans hijab, en marche vers la révolution ». Oui, les opprimées d’aujourd’hui seront les vainqueurs de demain, et la destruction certaine de la dictature misogyne des mollahs se fera par les femmes et les jeunes du soulèvement.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 2 décembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe