mardi, février 7, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsAu 112e jour du soulèvement, hommages de foules aux martyrs avec des...

Au 112e jour du soulèvement, hommages de foules aux martyrs avec des slogans

Au 112e jour du soulèvement, hommages de foules aux martyrs avec des slogans

Soulèvement en Iran – N° 217

Rassemblement des familles des détenues en grève devant la prison de Fardis à Karadj

Le jeudi 5 janvier, 112ème jour du soulèvement, les habitants de Mahabad ont tenu une cérémonie pour le 40ème jour de deuil du martyr Chourech Niknam en scandant « un martyr ne meurt pas ». Des foules importantes ont assisté aux cérémonies commémoratives de Mohsen Qeysari à Ilam et de Mohammad Shariati à Sanandaj. À Yazd, les gens ont rendu hommage à Mehdi Zareh Ashkezari, tué sous la torture, en scandant « liberté, liberté ».

La cérémonie du 40ème jour de deuil du martyr Hamed Salahshour a été suivie par un grand nombre de personnes qui scandaient « c’est l’année du sacrifice, on va renverser Seyed Ali [Khamenei] », « notre Hamed et notre Mahmoud ont été tués par les pasdarans », et « pasdarans, miliciens du Bassidj, vous êtes notre Daech » transformant le rassemblement en une manifestation fervente contre le régime à Izeh. Hamed Salahshour, 22 ans, avait été arrêté lors d’une manifestation à Izeh, puis tué sous la torture.

Jeudi matin, les familles des prisonnières en grève de la faim à la prison de Katchoui (à Fardis) se sont rassemblées devant le centre de détention. Katchoui est l’une des centaines de prisons et de centres de torture où les détenus sont privés de conditions de vie et d’installations médicales de base. Des femmes arrêtées pendant le soulèvement sont en grève de la faim depuis le 2 janvier contre leur longue détention sans que leur sort n’ait été déterminé, les fausses accusations, les lourdes peines et la privation de soins médicaux.

Le mercredi 4 janvier au soir, malgré le froid et la neige à Saqqez, les gens se sont rassemblés dans le parc de la ville et ont scandé « à bas le dictateur ».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 5 janvier 2023