samedi, février 4, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran – Pendaison à Ispahan d’un prisonnier malade, deux jours après son...

Iran – Pendaison à Ispahan d’un prisonnier malade, deux jours après son infarctus

Iran – Pendaison à Ispahan d’un prisonnier malade, deux jours après son infarctus

Le mercredi 5 avril, les sbires du régime des mollahs ont exécuté dans la prison d’Ispahan un prisonnier gravement malade. Houshang Servati a été pendu alors que deux jours auparavant, lors de son placement en isolement, il avait été victime d’une attaque cardiaque. Il était père de cinq enfants.

Les mauvais traitements et les tortures infligés aux prisonniers continuent jusqu’aux derniers moments sous le régime des mollahs. Les prisonniers sont humiliés et battus même lors de leur transfert vers des cellules individuelles à la veille de leur pendaison.

Le mardi 4 avril, un autre prisonnier a été pendu dans la prison de Tabriz après avoir passé quatre ans en prison. Avant son arrestation, il avait été exempté de service militaire en raison de ses problèmes psychiatriques.

Par ailleurs, dans la matinée du jeudi 6 avril, les gardes antiémeutes de la prison de Gohardacht ont attaqué les prisonniers détenus dans les salles 30 et 35 du quartier numéro 10 de cette prison. Ils ont détruit les effets personnels des prisonniers et ont confisqué leurs médicaments.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 avril 2017

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe