mardi, décembre 6, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : opération sauvage des forces de sécurité à Karadj et arrestation...

Iran : opération sauvage des forces de sécurité à Karadj et arrestation de 228 jeunes

 CNRI – Parallèlement à l’exécution de 10 prisonniers dans la sinistre prison d’Evine, le 26 novembre les forces de sécurité ont procédé à l’arrestation sauvage de 228 jeunes, accusés de « hooliganisme », dans la ville de Karadj, dans la banlieue ouest de Téhéran.

Le journal gouvernemental Keyhan a rapporté cette nouvelle en citant Akbar Chahi, le commandant des forces de sécurité du corps des pasdaran de la province de Téhéran. Il précise que ces arrestations se font dans le cadre du plan « de préservation de l’ordre ». Un plan qui est en ce moment mis en vigueur dans toutes les provinces par les forces de sécurité. Il a ajouté que dans le seul quartier Hessarak de la ville de Karadj, « choisi pour servir de secteur pilote, plus de 230 unités et un millier d’agents se sont déployés aux premières heures du 26 novembre pour procéder à des arrestations et des opérations de reconnaissance. »

Les opérations multiples opérées dans le cadre du plan de sécurité publique, sont révélatrices de la peur croissante des mollahs devant la montée des protestations et du mécontentement populaire. Redoutant les émeutes, ils accentuent le climat de terreur surtout parmi les jeunes.

Vu la montée des exécutions et des arrestations arbitraires, la Résistance iranienne appelle les organisations des droits de l’homme à condamner ces crimes et demande le renvoi du bilan des mollahs en matière de violations devant le Conseil de sécurité de l’ONU pour la mise en place de sanctions générales contre ce régime criminel.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 28 novembre 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe