lundi, janvier 30, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : nouvelles patrouilles de sécurité; montée de la répression

Iran : nouvelles patrouilles de sécurité; montée de la répression

CNRI – Hossein Tayeb, vice- commandant de la force paramilitaire du Bassidj, une milice dépendant du corps des gardiens de la révolution (le CGR) a annoncé la formation de nouvelles "Patrouilles de Sécurité", selon l’agence de presse officielle IRNA mercredi.

« Le but principal de ces nouvelles patrouilles du Bassidj est de garantir la sécurité et la sûreté des citoyens dans les zones urbaines et la de lutter contre les voyous et les hooligans (…) De plus, les points de contrôle [occasionnels] dirigés par le Bassidj [dans les voisinages] seront disponibles, comme auparavant, au moment des crises éventuelles », a dit Tayeb.

Par ailleurs, Ahmadreza Radan, le chef des Force de Sécurité de l’Etat (FSE) du Grand Téhéran, a annoncé ce qu’il a appelé la nouvelle « phase d’intensification du plan de sécurité publique », a rapporté l’agence de presse d’Etat Mehr mercredi.

« Dans l’intensification de la sécurité publique, la police de Téhéran sera très sévère avec les "mal-voilées " dans les entreprises privées et les petits commerces comme les cafés, les cafénets, les clubs et les restaurants. Le but est de combattre les transgresseurs de la loi et les criminels", a ajouté Radan.

Les nouvelles patrouilles de sécurité du Bassidj dans les rues, sous prétexte de sécurité publique, visent à combattre l’état explosif de la société. La lutte contre les prétendues "mal-voilées" a pour but de réprimer les soulèvements croissants des ouvriers, des étudiants, des femmes et des jeunes en Iran.     

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 17 avril 2008 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe