vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Montée de la répression et des exécutions

Iran : Montée de la répression et des exécutions

ImageCNRI – Les mollahs ont pendu un prisonnier identifié seulement par “Ali B” le 8 avril 2006, à la prison d’Adel Abad, dans la ville de Chiraz, au centre de l’Iran, a rapporté l’agence de presse officielle IRNA.

Le même jour, Madjid Hosseini, le procureur de la province de Fars a dit à la presse que cinq prisonniers, dont trois étaient dans le couloir de la mort, s’étaient échappés de la prison d’Adel Abad.

La dictature religieuse a aussi pendu en public un autre homme du nom de Mohammad dans la ville de Kerman (sud de l’Iran).

Le régime a condamné à mort un prisonnier le 8 avril. Par ailleurs, le quotidien officiel Keyhan rapportait le 4 avril qu’une femme et trois prisonniers de la ville de Hamedan (ouest de l’Iran) avaient été condamnés à mort.  

Le 9 avril, l’agence de presse officielle Fars a rapporté que le tribunal de la révolution de Qazvine  a prononcé des peines de mort contre trois hommes âgés de 31 ans.

Hier, le système judiciaire a aussi condamné à mort un homme de 32 ans du nom de Chamsollah.

La Résistance iranienne attire l’attention du Haut commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme  et des autres défenseurs des droits de l’homme sur la montée des exécutions en Iran et appelle à l’envoi du dossier des droits de l’homme des mollahs au conseil de sécurité de l’ONU pour que des mesures soient adoptées afin d’empêcher le meurtre des prisonniers politiques.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 avril 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe