samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Manifestation du personnel éducatif dans 20 provinces à l'occasion de...

Iran : Manifestation du personnel éducatif dans 20 provinces à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants – vidéo

Le jeudi 5 octobre, à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, au moins 28 villes dans 20 provinces du pays ont été témoins de rassemblements de protestation du personnel éducatif. A Téhéran, employés et personnel éducatif à la retraite, ainsi que militants syndicaux, travailleurs et familles de prisonniers politiques se sont rassemblés devant l’organisation de la planification et du budget du régime.

La présence d’environ 3000 femmes appartenant au personnel éducatif frustrées par la tyrannie des mollahs lors du rassemblement était remarquable. Les slogans du rassemblement étaient : « enseignants, debout pour abolir la discrimination », « l’enseignant emprisonné doit être libéré », « Jamais une nation n’a vu pareille injustice », « moins de détournements, et nos problèmes seront résolus », « Budget équitable, c’est notre droit incontestable » et « Nos tables sont vides de nourriture, pendant que vous continuez vos mensonges. »

Ils portaient des pancartes sur lesquels était écrit : « Les enseignants, travailleurs, et étudiants emprisonnés doivent être libérés », « Les voleurs font mains basses sur les fonds de retraite », « La place de l’enseignant n’est pas en prison » et « Nous exigeons des salaires supérieurs au seuil de pauvreté ».

Manifestation du personnel éducatif à l'occasion de la Journée mondiale des enseignants

Parallèlement, les enseignants et le personnel éducatif à la retraite se sont rassemblés dans différentes villes, dont Ahvaz, Ispahan, Sharkurd, Yazd, Karaj, Qazvin, Tabriz, Rasht, Sari, Azad Shahr (Province du Golestan), Machhad, Bojnourd, Torbat Heydarieh, Khoram Abad, Aligudarz, Malayer, Kohdacht et Rumshkan de même que Delfan (province du Lorestan), Hamedan, Kermanchah, Sanandaj, Saqez, Mahabad, Marivan et Buchehr. Dans un acte symbolique à Shiraz, les manifestants ont pris un cercueil comme symbole de la destruction de l’éducation nationale.

Dans leur déclaration rendu publique, les militants ont exigé le paiement de neuf mois d’arriérés, l’égalité des salaires des enseignants retraités et des enseignants en exercice avec ceux des autres employés du gouvernement, de sorte que le salaire d’aucun enseignant ne soit en dessous du seuil de pauvreté ; la fourniture d’assurance maladie complète, la sécurité du travail et la sécurité psychologique pour tous les enseignants, y compris les enseignants à temps partiel, ainsi que la couverture d’assurance maladie et la couverture des besoins scolaires des élèves en tenant compte de leur diversité géographique, culturelle et ethnique.

La Résistance iranienne salut le combat du personnel éducatif et exhorte la population, particulièrement les jeunes courageux, à les soutenir et à leur témoigner leur solidarité.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 octobre 2017

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe