samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran - Les manifestants arrêtés à Mahabad transférés à la prison d'Oroumieh

Iran – Les manifestants arrêtés à Mahabad transférés à la prison d’Oroumieh

Après trois semaines de tortures et de harcèlements, le régime iranien a décidé de transférer les manifestants arrêtés lors du soulèvement de Mahabad le 7 mai dernier, à la prison d’Oroumieh en préparation de leur simulacre de procès. Certains sont âgés de 15 ans et plusieurs sont de la même famille et sont père et fils.

Il y a deux semaines, le Vevak a envoyé ses agents dans les prisons du Kurdistan et de l’Azerbaïdjan occidental pour mener des interrogatoires musclés avec ces manifestants arrêtés.

Le soulèvement héroïque de la population de Mahabad avait été provoqué par la mort d’une jeune femme, Farinaz Khosravani, qui s’est défenestrée du quatrième étage d’un hôtel pour échapper aux griffes d’un agent du renseignement qui voulait la violer. Au cours des manifestations qui ont suivi, des centaines de jeunes Kurdes ont été arrêtés et de nombreux autres blessés.

La Résistance iranienne appelle toutes les organisations internationales de défense des droits humains, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, le Haut-Commissaire aux droits de l’homme et les rapporteurs pertinents des Nations Unies à condamner vigoureusement ces arrestations arbitraires. Elles leur demande d’agir de toute urgence pour assurer la libération des personnes détenues.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 28 mai 2015

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe