vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Les étudiants protestent contre la répression

Iran : Les étudiants protestent contre la répression

Iran : Les étudiants protestent contre la répression CNRI – Les étudiants de plusieurs universités en Iran ont lancé des mouvements de protestation et des grèves à la suite de la montée de la répression et de la peur dans la société. 

A l’université Radja’i de Téhéran, les protestations étudiantes contre la politique de répression  et  la nomination d’un extrémiste à la présidence de l’université sont entrées dans leur sixième jour. Les étudiants appellent à sa démission du président et protestent contre l’enterrement de trois miliciens du Bassidj sur le campus.  

Vendredi, le président de l’université est allé voir les grévistes pour les taxer de “voleurs, d’opportunistes et d’agents de l’étranger” et les a accusés de recevoir de “l’aide de l’étranger pour semer le chaos”.

Les étudiants ont intensifié leurs protestations en fermant les classes et en appellant à la démission du président. Hier, le personnel de l’université a publié un communiqué de soutien et de ralliement aux étudiants grévistes.

Par ailleurs, à l’université Allamme-Tabataba’i de Téhéran, les étudiants ont empêché le nouveau président de prononcer un discours.

Samedi et dimanche, les étudiants de l’université de  Sciences et de Technologie de Kerman ses sont mis en grève contre les actions d’intimidation du régime. 

Les étudiants de l’Ecole Bahonar de l’université de Kerman sont en grève depuis samedi dernier. Les autorités universitaires ont fermé l’entrée principale donnant accès à l’école de sciences et de technologie et ont coupé l’eau du bâtiment. 

Par ailleurs, 20 étudiants de l’université Charif de la capitale, qui protestait contre l’enterrement de miliciens du Bassidj sur le campus ont été convoqués par le tribunal.  .

Le régime des mollahs poursuit son plan d’enterrement de victimes de la guerre dans les universités pour y faire monter une atmosphère de terreur et d’intimidation. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 19 avril 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe