samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : les agents du régime kidnappent des blessés à l'hôpital Farabi...

Iran : les agents du régime kidnappent des blessés à l’hôpital Farabi de Téhéran

Téhéran, 11 février 2010Révolte du 11 février en Iran – n° 20

CNRI – Les forces de sécurité ont enlevé des blessés des affrontements du 11 février à l'hôpital Farabi de Téhéran. les blessés ont été emmenés par une porte dérobée de l'hôpital à bord d’un gros véhicule vers une destination inconnue.

Dans la révolte du 11 février, le boulevard Kechavarz a été l’un des secteurs où une grande foule de manifestants s’est rassemblée.

Il y a eu aussi des rassemblements autour des principales stations de métro, comme la station centrale, Toupkhaneh, Aryachahr, Saadi, Darvazeh Dolat, Taleqani et Haft-e Tir. Les manifestants lançaient des slogans hostiles au pouvoir. Les forces répressives ont affronté les manifestants près de la station Toupkhaneh.

Sur la place Chahr-e-Ara, dans l'ouest de la capitale, la Garde spéciale a ouvert le feu sur une foule massive faisant des blessés. Les forces répressives ont également attaqué les manifestants et les ont brutalement tabassés.

Sur la place Imam Hossein, des motos des forces répressives ont été incendiées et laissées brûler pendant des heures.

Sur la place Ferdoussi, les agents tentaient d'éteindre une tour renversée et incendiée par la population.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 11 février 2010

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe