mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Le régime refuse de répondre aux familles des manifestants disparus...

Iran : Le régime refuse de répondre aux familles des manifestants disparus et arrêtés le 11 février

Téhéran 11 février 2010 Révolte du 11 février en Iran – n°24

CNRI – Près de 150 parents de manifestants arrêtés 11 février, se sont rassemblés aux premières heures du jour le lendemain devant le commissariat de la rue Chapour et le centre de détention de la rue Vozara pour recueillir des informations sur leurs enfants et leurs proches disparus.

Les familles sans aucune nouvelles recherchent leurs traces auprès de divers organes, comme la morgue, les hôpitaux, le parquet, la prison d’Evine et d’autres centres du régime. Cependant jusqu’à présent ils n’ont pas obtenu la moindre réponse et les autorités renvoient les parents d’un organe à l’autre.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 février 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe