lundi, décembre 5, 2022

Iran: cinq pasdaran tués en Syrie

CNRI – Cinq pasdaran, tués en Syrie par les forces de l’Armée Syrienne Libre, ont été enterrés à Mashhad, confirmant l’implication massive des forces iraniennes dans la défense du dictateur syrien.

Les médias du régime font état régulièrement de la mort de « volontaires » tués en Syrie. « Les funérailles de cinq martyrs défenseurs des lieux saints (chiites en Syrie) ont été organisées à Mashhad » leur ville natale, a rapporté l’agence officielle Irna.

Le 4 mai dernier, le général des pasdaran Hossein Hamedani a fait cette déclaration étonnante à l’agence de presse Fars : « Aujourd’hui, 130.000 miliciens du Bassidj, entrainés, sont en attente d’aller en Syrie. Aujourd’hui, nous nous battons en Syrie pour des intérêts comme la révolution islamique et notre défense est au niveau de la défense sacrée. »

Il a ajouté : « En organisant 70.000 jeunes « alaouites », « sunnites » et « chiites » dans 42 groupes et 128 bataillons, le corps des pasdaran se bat en Syrie. Avec le plan (…) de la direction et des tactiques de guérilla urbaines, le nombre de tués dans ce pays a diminué et une sécurité durable s’est à peu près installée. »

Évoquant la formation d’une milice antipopulaire en Syrie, il a précisé que cette force « a été mise en place dans 14 province et dans les provinces confisquées, elle possède des maisons collectives, d’où elle lance des attaques contre les groupes armés (…) Ces trois dernières années, 70% de la Syrie étaient aux mains des groupes armées. Heureusement, à l’heure actuelle, 75% du territoire syrien a été nettoyé et le danger de la chute du pouvoir a été écarté. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe