dimanche, février 5, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : 7 exécutions et deux amputations en cinq jours

Iran : 7 exécutions et deux amputations en cinq jours

CNRI – Le parquet criminel du régime des mollahs de la ville de Sari (nord de l’Iran) a annoncé l’amputation des doigts d’un homme accusé de vol le 26 janvier dans la prison de la ville.  Deux jours auparavant, un autre détenu de 29 ans se faisait amputer des doigts en public à Chiraz (sud de l’Iran). Le procureur de cette grande ville, Ali Al-Ghassi qualifiait ce châtiment « d’avertissement sérieux » pour tous ceux qui « créent de l’insécurité ».  Il a annoncé que le système judiciaire serait « ferme et sans tolérance ».

 

Par ailleurs, la presse officielle en Iran a rapporté la pendaison publique le 26 janvier d’un détenu de 27 ans à Kerman (sud), de deux autres le 24 janvier à Ilam (ouest) et Chahroud, d’un autre le 23 janvier à Khorramdareh (nord-ouest) et de trois prisonniers le 22 janvier à Qazvine (ouest de Téhéran).

En dressant des potences dans les prisons et les villes d’Iran et en appliquant des châtiments cruels comme les amputations sous les yeux effarés de la population, le régime ne cherche qu’à renforcer le climat de terreur pour contenir tout mouvement social et de protestation, surtout à l’approche de la farce électorale de la présidentielle cet été.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 28 janvier 2013